Leral.net - S'informer en temps réel

Agence nationale de la Petite enfance et de la Case des tout-petits: Maïmouna Cissokho installée officiellement dans ses fonctions

Rédigé par leral.net le Mercredi 9 Décembre 2020 à 23:29 | | 0 commentaire(s)|

Mme Maïmouna Cissokho a pris fonction ce mercredi. Elle récupère le témoin des mains de son prédécesseur, Thérèse Faye Diouf, nommée administratrice générale du Fongip. Lors de la cérémonie de passation de service, la directrice générale sortante a quitté, avec beaucoup de larmes, l’Agence nationale de la Petite enfance et de la Case des tout-petits (Anpectp). Ce, après plus de 8 ans de service. Ce fut donc une occasion pour elle de revenir sur les réalisations faites durant son magistère.


Agence nationale de la Petite enfance et de la Case des tout-petits: Maïmouna Cissokho installée officiellement dans ses fonctions
« Je voudrais partager, entre autres réalisations, la reprise des constructions des Cases des tout-petits sous un nouveau modèle architectural, qui répond aux exigences de l’approche intégrée dans la petite enfance, mais également au modèle moins coûteux. A ce jour, 17 cases des tout-petits sont réceptionnées, 28 réhabilitées et 31 en cours de finition », fait-elle savoir.

Toujours dans le cadre de ses réalisations, elle cite : « le renforcement de capacité des éducateurs en didactique préscolaire, en confection de matérielles didactiques, en santé nutrition et en stratégie d’encadrement dans le cadre de la formation continue, l’installation des cantines et l’implantation des greniers communautaires au niveau des structures de développement intégré de la petite enfance. Ce qui a permis de faire bénéficier 49 000 027 enfants des services de cantines scolaires, soit un taux de couverture de 52,2%. C’est important parce que nous savons que la question de la nutrition est un intrant de qualité dans le système éducatif ».

Fraîchement installée, la nouvelle directrice de l’Anpectp dit mesurer l’importance et l’intensité de « la noble et passionnante mission » à accomplir. Ainsi, elle promet : « je m’engage pleinement et sans relâche pour mériter cette confiance. Je ferai de sorte que cet héritage qu’est l’Anpect légué par Thérèse Faye, s’inscrive dans cette continuité rassurante et satisfaisante ».





Adja Khoudia Thiam, Stagiaire (Actusen.sn)


Titre de votre page Titre de votre page