leral.net | S'informer en temps réel

Aïda Mbacké face au juge: « Je ne voulais pas tuer mon mari, j'ai agi sous le coup de la colère »

Aïda Mbacké, du nom de la femme qui avait brûlé vif son mari Khadim Ndiaye, le 6 novembre 2018, a fait face au Doyen des juges du 8e cabinet, lundi. En détention depuis décembre 2018, elle a plaidé non coupable, mais a avoué avoir tué son mari, soutenant ignorer ce qui l’a poussée à commettre un tel acte.


Rédigé par leral.net le Mercredi 4 Décembre 2019 à 10:26 | | 0 commentaire(s)|

« Je ne l’ai pas brûlé avec de l’essence. J’ai utilisé du diluant. On l’avait acheté pour le vernissage de nos meubles. Je ne voulais pas le tuer. Je n’en avais pas l’intention. J’étais en colère quand il m’a annoncé ses secondes noces. Je ne pouvais plus me contrôler. J’ai agi sous le coup de la colère. Je lui ai dit puisqu’il avait pris une deuxième épouse, nous allions tous mourir », aurait confié Aïda Mbacké au magistrat-instructeur.

Ses avocats veulent produire un dossier médical, en introduisant une demande d’expertise psychiatrique, pour déterminer dans quel état était-elle au moment de commettre le meurtre.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos