Leral.net - S'informer en temps réel

Aissata Tall Sall ‘’Osez l’avenir’’ : « On ne sera pas de simples meubles à l’assemblée »

Rédigé par leral.net le Mercredi 12 Juillet 2017 à 14:13 | | 0 commentaire(s)|

Pour le troisième jour de sa campagne, la tête de liste nationale de la coalition ‘’oser l’avenir’’ a fait une caravane dans les rues de la capitale et dans la banlieue. Un périple qui a débuté dans les ruelles de sicap liberté, castors, en passant par les maristes pour ensuite faire cap dans la banlieue. A Pikine où sa caravane a rencontré l’ancien maire Pape Sagna Mbaye qui est de l’afp, Aissata Tall Sall, a pris un vrai bain de foule.

Et sur le choix de Pikine, elle a expliqué Pikine est un échantillon du sénégal et elle incarne une concentration extrêmement importante de la population du sénégal et de toutes les couches sociales. « Nous savon déjà vos préoccupations et nous serons votre porte-parole à l’assemblée nationale », a-t-elle dit. Lors de sa caravane dans les ruelles de Pikine icotaf, elle s’est également exprimée sur les changements que sa coalition prévoit d’apporter à l’assemblée nationale.

La tête de liste nationale de la coalition ‘’osez l’avenir’’ d’emblée expliqué que le député de ‘’osez l’avenir’’ ne sera pas un député classique. « On sera attentif aux soucis et aux préoccupations des sénégalais. On ne sera pas un simple meuble à l’assemblée. On rendra compte tous les trois mois pendant et à la fin des sessions. », a-t-elle indiqué. Aissata Tall Sall de dire que sa coalition fera de telle sorte que le contrôle que le député doit exercer sur le travail gouvernemental soit un contrôle permanent. Elle n’a pas manqué de s’en prendre à la méthode du premier ministre qui selon elle, « vient quand ça l’arrange et répond à des questions dont on lui a déjà préparé les réponses ». Selon elle, cela est « un jeu dévoyé et nous mettrons fin à cela, si nous sommes majoritairement élu ».

Abondant dans le même sens, on directeur de campagne Malick Noel Seck, a soutenu que tel qu’est fait le système aujourd’hui, le député n’est pas libre. « Même pour poser les questions au pm on encore les questions à la primature qui choisit et censure les questions auxquelles il va répondre. Cela veut dire que le peuple n’est plus souverain et nous ne sommes pas dans une république ».

Apres sa caravane dans les rues de la capitale, la coalition ‘’osez l’avenir’’ commencera aujourd’hui, son périple à l’intérieur du pays. Elle se rendra à Diamniadio, Mbour, Fatick et foudioune.

Voxpopuli


Leral Titre de votre page