leral.net | S'informer en temps réel

Aliou Sow:" Par sa stratégie, Idrissa Seck a perturbé psychologiquement le camp de Macky Sall"


Rédigé par leral.net le Mardi 20 Février 2018 à 11:53 | | 0 commentaire(s)|

Aliou Sow:" Par sa stratégie, Idrissa Seck a perturbé psychologiquement le camp de Macky Sall"
Aliou Sow ne supporte pas les attaques des partisans du Président Macky Sall contre Idrissa Seck. L’ancien ministre de la jeunesse et par ailleurs, président du mouvement Mpd/Liguèye pense que « les adversaires du Premier ministre Idrissa Seck sont devenus ses directeurs de campagne avant l’heure ». Selon en effet, Aliou Sow, le pays vit désormais au rythme de la parole et de l’action sur le terrain du président du Conseil départemental de Thiès.

Dans une publication sur sa page Facebook,consulté par le quotidien « Le Témoin », l’ancien ministre de la jeunesse soutient que « les attaques massives, violents et répétées contre sa personne (Ndlr de Idrissa Seck) prouvent la perturbation psychologique qu’il engendre par sa stratégie".

« Aucun patriote ne doit croiser les bras en spectateurs et laisser un système manœuvrer par voie de justice avec succès à neutraliser un potentiel sérieux candidat à la présidentielle de février 2019 qui est assez combattu et insulté avec acharnement. En vérité, comme le défendrait Dr King, une menace à la liberté d’un seul est aussi une menace contre la liberté de Tous », martèle-t-il, en disant que « trop c’est trop ». En effet, ce pays est, rappelle-t-il, ‘’ à nous tous et non à la propriété exclusive d’un groupe, aucun groupe, je dis bien ».

Poursuivant, Dr Aliou Sow estime que « l’acharnement synchronisé est partout et toujours l’expression d’une peur bleue, d’une hantise, d’une haine viscérale ou tous ces problèmes à la fois. Quelle est la suite réservée à la liste des 25 cibles de la Crei accusés publiquement ? Quelle est la suite réservée au dossier de l’Ofnac ? Il est plus cohérent et plus juste de gérer avec diligence ces questions, que d’agiter des menaces de poursuite contre un sérieux candidat à la Présidentielle de 2019. Se mobiliser pour atteindre l’objectif des 500.000 emplois promis est plus sérieux que le rassemblement systématique pour persécuter le candidat Idrissa Seck ».

Pour finir, l’ex-patron des jeunesses libérales estime que « satisfaire la revendication des syndicats est plus urgent et plus pertinent que les communique anti-Idy ».



Cliquez-ici pour regarder plus de videos