leral.net | S'informer en temps réel

Alioune Sarr sur l’incendie à La Palmeraie : «Ce drame devrait nous rappeler nos devoirs de vigilance sur les questions de sécurité»

Le ministre du Tourisme et des transports aériens, Alioune Sarr, qui s’est rendu avant hier à la résidence La Palmeraie, consumée par un incendie qui a tué trois personnes a aussi rappelé aux gérants et propriétaires des résidences, qui pullulent dans la zone, à respecter les règles de sécurité.


Rédigé par leral.net le Mercredi 15 Septembre 2021 à 10:27 | | 0 commentaire(s)|

Alioune Sarr sur l’incendie à La Palmeraie : «Ce drame devrait nous rappeler nos devoirs de vigilance sur les questions de sécurité»
Sur la Petite-Côte, elles sont devenues une plaie qui infecte tout le système hôtelier Les braises sont encore fumantes à La Palmeraie de Saly. Alioune Sarr consterné par cette tragédie, invite les acteurs du secteur touristique, surtout les propriétaires des résidences, à être plus regardants et plus vigilants sur les normes sécuritaires.

Il dit : «Ce drame devrait nous rappeler nos devoirs de vigilance sur les questions de sécurité mais également sur les normes et ça doit interpeller chacun en ce qui le concerne pour qu’en permanence nous poussions assurer la sécurité des personnes et des biens.»

L’enquête sur cet incendie, qui a coûté la vie à trois personnes, suit son cours : le gérant de la villa a été placé en garde à vue par la police de Saly. Il est poursuivi pour homicide involontaire et mise en danger de la vie d’autrui.

Les premiers éléments de l’enquête révèlent que l’incendie a été provoqué par un court-circuit dû à une négligence. Le gérant avait loué la villa au couple Tavarez sans en informer le propriétaire. Ce dernier a découvert en même temps que tout le monde «que c’est sa maison qui avait pris feu».

Une pratique très courante chez les gérants qui ont souvent l’habitude de se sucrer sur le dos de ces propriétaires qui sont des étrangers et ne viennent au Sénégal que quand il fait beau. Ces résidences sont décriées par beaucoup de professionnels du secteur qui dénoncent la prolifération de ces espaces d’hébergement, qui sont «en train de tuer le secteur à petit feu».

Selon eux, la plupart des touristes qui viennent au Sénégal possèdent des appartements, villas ou résidences à Saly. «C’est pourquoi il ne fréquentent plus les hôtels. Nous invitons le ministre à aller plus loin, surtout concernant les installations qui se trouvent au niveau de ces résidences, villas et appartements», demandent les promoteurs hôteliers.
Le Quotidien



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page