leral.net | S'informer en temps réel

Alliance politique : Vers une jonction Idy-TAS ?

Beaucoup de militants de Rewmi voient des ressemblances entre Idrissa Seck et Thierno Alassane Sall. Certains rewmistes n’hésitent pas d’ailleurs à faire un appel du pied à l’ancien compagnon du Président Macky Sall.


Rédigé par leral.net le Mercredi 1 Novembre 2017 à 13:08 | | 0 commentaire(s)|

Une jonction entre Idrissa Seck et Thierno Alassane Sall semble se dessiner à l’horizon. Les deux hommes se sont fait des politesses ce week-end lors du lancement du mouvement "La République des Valeurs" de l’ancien ministre du président Macky Sall. Idrissa Seck est venu, avec une très forte délégation, prêter main-forte à l’ex-coordonnateur de l’Apr dans le département de Thiès.

Une jonction entre le nouvel homme politique thiéssois et le président de Rewmi et du conseil départemental de Thiès pourrait faire mal, très mal à l’Apr et ses alliés de la coalition Benno Bokk Yakaar. Car malgré sa défaite à Thiès lors des dernières élections locales du 30 juillet, Idrissa Seck demeure toujours très populaire.

En plus, les résultats des élections législatives entre la coalition Taxawu Senegaal, dirigée par Idrissa Seck et celle de la coalition Benno dirigée par Ciré Dia ont été étriqués. Avec 80 336 voix, la coalition Benno Bokk Yakaar devance la coalition Mankoo Taxawu Senegaal qui récolte 51 955 voix de 28 381 voix. Ainsi, l’apport de Thierno Alassane Sall pourrait resserrer l’écart et peut-être même, renverser la tendance, surtout lors des prochaines joutes électorales.

En effet, une alliance entre lui et Thierno Alassane Sall crédité d’une bonne réputation d’homme de valeur par Ousmane Sonko, pourrait redonner un nouveau souffle à Idrissa Seck, dont la formation politique a enregistré ces derniers temps des départs, dont celui de l’ancien député Thierno Bocoum.

Il faut dire que les deux hommes ont beaucoup de similitudes, toutes proportions gardées. D’abord, ils sont tous les deux originaires de la ville de Thiès, ensuite ils ont à peu près la même trajectoire. Comme Idrissa Seck, Thierno Alassane Sall a quitté son parti au pouvoir. S’exprimant le 4 mai dernier, en marge d’une cérémonie de remise de dons aux femmes, Alioune Sow, un proche d’Idrissa Seck avait indiqué que les relations entre Macky Sall et Thierno Alassane Sall lui rappelaient celles entre Wade et Idrissa Seck. «Wade a chassé Idrissa Seck parce qu’il ne voulait pas que quelqu’un lui dise la vérité. Aujourd’hui, Thierno Alassane Sall vit le même sort. Tous les Thiessois doivent se mobiliser et le réconforter à continuer davantage sur son chemin», avait déclaré Alioune Sow, maire de Thiès-ouest.

D’ailleurs, avant la cérémonie de lancement du mouvement "La République des Valeurs", le parti Rewmi avait ouvert ses portes à Thierno Alassane Sall au lendemain de sa démission de ses fonctions de ministre de l’Energie. «S’il continue son chemin dans l’Apr, bon vent, mais s’il ne s’y sent plus à l’aise, nous lui ouvrons les portes de notre parti. Parce que Thierno n’est pas n’importe qui. Il faut le reconnaître», avait ajouté Alioune Sow.

Ce dernier qui fait le parallèle entre Thierno Alassane Sall et leur mentor Idrissa Seck, d’ajouter : «Thierno Alassane est un homme de principes. Et je crois qu’il n’y a aucun complexe par rapport au motif de son renvoi pour qu’il baisse la tête. C’est un Thiessois de souche pure».


WALFNet