leral.net | S'informer en temps réel

Amadou Guèye, président de l'Unis, sur la souveraineté alimentaire : «Macky Sall veut partager l’impression qu’il donne une solution»

Le président de l’Union des indépendants du Sénégal (Unis), Amadou Guèye, estime que le Président Macky Sall, étant un libéral, ne croit pas à la souveraineté alimentaire. Sinon, en 10 ans de règne, il avait largement le temps de la réaliser.


Rédigé par leral.net le Vendredi 8 Avril 2022 à 11:03 | | 0 commentaire(s)|

La souveraineté alimentaire est un enjeu fondamental. L’État a, à plusieurs reprises, décliné son ambition de la réaliser. Elle revient à chaque fois, dans les discours à la Nation du président de la République. Le dernier en date, ce 3 avril 2022, veille de la célébration du 62e anniversaire de l’Indépendance du Sénégal.

Seulement, pour le président de l’Union nationale des indépendants du Sénégal (Unis), le Président Macky Sall ne croit pas à l’autosuffisance alimentaire. «Il ne faudrait pas oublier que le président est un homme politique libéral. Tant qu’il sent une pression politique, sociale…, il lance un appel pour donner l’impression qu’il donne une solution. Mais pendant 10 ans, il ne peut pas dire qu’il n’avait pas le temps et les moyens, tant institutionnels qu’économiques, pour aller vers la souveraineté alimentaire», a déclaré Amadou Guèye.

Pour lui, attendre une crise pour mettre «en œuvre un plan pour atteindre la souveraineté alimentaire, n’est que du bluff».

Il ajoute : «La souveraineté alimentaire se conçoit toujours dans une certaine durée. En plus, ce n’est pas nouveau que l’on nous parle de la souveraineté alimentaire. Rien que sur le riz, et ça fait partie des engagements du chef de l’Etat, cela fait deux ou trois ans, il avait donné des engagements fermes sur la résorption du déficit dans ce secteur. Et il ne l’a pas atteint. Peut-être le chef de l’Etat devait commencer par nous expliquer les difficultés qu’il a pour atteindre cet objectif».

Concernant la «mobilisation générale» à laquelle Macky Sall invite les Sénégalais, de tous bords, pour face à la flambée des prix, le président de l’Unis estime que c’est encore de la politique politicienne.

«C’est une approche purement politique d’une circonstance conjoncturelle, où il veut donner une sorte de réponse aux populations qui sont inquiètes. Mais il n’est pas dans une option économique. Il veut rassurer les Sénégalais sur son intention de juguler la crise», a-t-il déclaré au bout du fil.






Bes Bi


Leral Titre de votre page