leral.net | S'informer en temps réel

Amadou Matar Ndiaye, directeur des Examens et concours : «Nous devons faire comprendre aux élèves que l’examen, c’est le mérite personnel»

Les épreuves du 1er groupe du Brevet de fin d’études moyennes (Bfem) vont se tenir du 9 au 11 août 2021 sur toute l’étendue du territoire national, en Gambie et à Djeddah. Cette année, 187 mille 477 candidats dont 55.33% de filles, vont chercher à décrocher le diplôme intermédiaire. Le directeur des Examens et concours du ministère de l’Education nationale a rassuré du bon dispositif organisationnel mis en place pour permettre aux candidats de subir les épreuves sans aucune anicroche. Le Quotidien


Rédigé par leral.net le Samedi 7 Août 2021 à 09:40 | | 0 commentaire(s)|

Amadou Matar Ndiaye, directeur des Examens et concours :  «Nous devons faire comprendre aux élèves que l’examen, c’est le mérite personnel»
Beaucoup de cas de fraude ont été lors du Baccalauréat. Quel message envoyer aux élèves et à leurs parents ?

Pour Amadou Matar Ndiaye, directeur des Examens et concours L’école est une société en miniature. L’école ne peut pas se substituer aux parents. Les parents ont un rôle important à jouer du point de vue des responsabilités. On ne peut pas comprendre qu’on laisse partir des élèves avec des téléphones.

« De toute façon, il y a un dispositif mis en place. Tout ce qui est tablette ou ce qui peut paraître intelligent et qui rompt l’équité entre les candidats, est formellement interdit et des sanctions aussi bien administratives que pénales sont encourues. Nous devons faire comprendre aux élèves que l’examen, c’est le mérite personnel », a-t-il soutenu.

L’autre aspect, c’est d’accompagner les élèves aux plans moral et psychologique.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page