leral.net | S'informer en temps réel

Amadou Tidiane Wane : «D’exclusion en exclusion, le Ps est mort de sa belle mort »


Rédigé par leral.net le Mardi 17 Octobre 2017 à 22:49 | | 0 commentaire(s)|

La crise qui se secoue le Parti socialiste, avec la menace d’exclusion des responsables comme Khalifa Sall, ne laisse pas indifférent Amadou Tidiane Wane, ancien maire de Kanel et témoin privilégié de l’histoire du Parti de Léopold Sédar Senghor. « Cela me fait mal. Je constate qu’à force d’exclure, le Parti socialiste finira par se faire exclure de la vie politique du Sénégal», prévient-il dans un entretien avec EnQuête. Et M. Wane de souligner que « le Ps n’a pas appris de ses erreurs du passé ».

«Les potentats actuels du parti se sont ligués pour exclure d’abord Jean Colin, ensuite ils ont provoqué un congrès sans débat pour exclure Moustapha Niasse, Djibo Leity Ka et d’autres responsables, même Abdou Diouf a été exclu du parti après son échec en 2000 », rappelle-t-il.

"Depuis lors, ça ne va plus, le parti va d’exclusion en exclusion, d’échec en échec. Ainsi l’arbre socialiste qui a régné 20 ans avec Senghor autant avec Diouf, est mort de sa belle mort. Qu’on le veuille ou pas c’est l’hiver du PS qui est devenu un arbre schématique. Tous ceux qui étaient porteurs de voix depuis Jean Colin jusqu’à Khalifa Sall et ma nièce Aïssata Tall Sall, ont été exclus".

Interpellé sur l’affaire du maire de Dakar, Khalifa Sall, Wane déclare : « Je pense que le Président ( Macky Sall), politiquement a mal géré cette affaire de caisse d’avance. Il aurait dû être plus politique, en laissant une épée de Damoclès sur la tête du maire de Dakar. En creusant au-devant de lui, qu’il sache que s’il quitte le Ps pour être Président ou autre chose, il va tomber dans le gouffre profond. Mais s’il quitte pour déstabiliser le Parti socialiste au profit de l’APR, il sera accueilli à bras ouvert.

Quitte à le présenter comme candidat de l’APR en 2024. C’est ça la politique. Khalifa est assez jeune, il est maire et commence à avoir de l’argent, en plus en 2024, Tanor ne pourra pas se présenter. Donc Khalifa aurait eu les coudées franches. Mais je crois qu’il a grandi trop vite. Il s’est vu trop grand. D’autant plus qu’il n’est connu qu’à Dakar ».


Ndèye R. Thiane (stagiaire)



Cliquez-ici pour regarder plus de videos