leral.net | S'informer en temps réel

Aminata Mbengue Ndiaye à la présidence du HCCT: Le Mouvement National des Femmes de l’APR promet son soutien constant

Le Président de la République, Macky Sall vient de porter Aminata Mbengue Ndiaye à la présidence du Haut Conseil des Collectivités Territoriales, en replacement de feu Ousmane Tanor Dieng. Souhaitant un repos éternel au défunt président du Haut Conseil des Collectivités Territoriales et souhaitant que son œuvre inspire les jeunes générations, le Mouvement National des Femmes de l’Alliance pour la République, y trouve un attachement et une fidélité au compagnonnage avec le Parti Socialiste dans le cadre de la Coalition Benno Bokk Yaakaar.


Rédigé par leral.net le Dimanche 3 Novembre 2019 à 21:34 | | 0 commentaire(s)|

Cette mesure, hissant une femme à une sphère plus haute du pouvoir politique, traduit encore une fois, l’engagement du Chef de l’Etat à faire progresser l’agenda national vers l’égalité des genres aux plans politiques, économiques et sociaux, conformément à sa décision de dédier le mandat 2019/2024 aux femmes.

Fières et honorées par cette nouvelle avancée intervenue à la veille de la célébration du 25e anniversaire de la Conférence de Beijing, les femmes républicaines remercient de manière vive le Chef de l’Etat, Macky Sall et saluent sa haute vision de la place et du rôle des femmes, aux côtés des hommes, dans la marche du pays vers l’émergence en 2035.

A travers un communiqué parvenu à Leral, les femmes républicaines félicitent chaleureusement Aminata Mbengue Ndiaye pour ses qualités personnelles et son engagement qui lui valent cette confiance renouvelée, tout en lui souhaitent pleins succès dans ses nouvelles fonctions à la tête de la prestigieuse Institution. Ledit mouvement l’assure de son soutien constant et déterminé.

Désormais, insistent ces femmes apéristes, deux des quatre Institutions de la République sont dirigées par des femmes. C’est incontestablement, disent-elles, une dimension importante de la parité qui se réalise et une nouvelle avancée dans la réalisation des engagements internationaux, auxquels le pays a souscrit. Notamment, la CEDEF, les agendas 2063 et 2030, dont l’ODD n°5, relatif à l’égalité Homme/Femme et l’autonomisation des femmes et des filles.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos