leral.net | S'informer en temps réel

Amnistie pour Karim Wade et Khalifa Sall: « …Revoir et enlever les dispositions du Code électoral leur interdisant de se présenter aux élections… »

Une amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade. L’intention est prêtée au président de la République. Si c’est le cas, la maire de Dakar applaudit des deux mains. « Ça va servir à décrisper le climat politique. Il faut le faire pour qu’il y ait un apaisement. À l’ouverture du Dialogue national, j’en avais parlé au chef de l’Etat, Macky Sall. Je lui avais demandé de libérer Khalifa Sall », a déclaré Soham Wardini.


Rédigé par leral.net le Dimanche 5 Décembre 2021 à 15:06 | | 0 commentaire(s)|

Amnistie pour Karim Wade et Khalifa Sall: « …Revoir et enlever les dispositions du Code électoral leur interdisant de se présenter aux élections… »
Elle était l’invité de l’émission JDD, ce dimanche. « Je pense qu’une amnistie peut vraiment amener le calme au Sénégal. Elle peut réconcilier tout le monde. Et que les personnes citées, Khalifa Sall comme Karim Wade, puissent recouvrer leurs droits civiques et politiques pour se présenter aux élections. Le Sénégal a besoin de tous ses fils. Je lance à nouveau un message au président de la République pour qu’il aille dans ce sens », a-t-elle poursuivi.

L’amnistie nécessite une loi à l’Assemblée nationale. Mais, si cela s’avère compliqué, la maire de Dakar estime que l’on pourrait revoir le Code électoral et enlever les dispositions qui interdisent à Khalifa Sall et Karim Wade de se présenter aux élections.

« Je ne suis pas une experte en la matière. Mais s’il n’y a pas l’amnistie, il y a deux articles dans le code électoral qui créent la polémique. S’ils étaient enlevés, on n’aurait même pas besoin d’aller vers une amnistie. Tout ce qu’il faut pour une décrispation du climat politique, il faut le faire. Le Sénégal n’a pas besoin de ça. Nous avons besoin de nous développer. Avec toutes les ressources que nous avons dans le sous-sol, je pense qu’il faudrait maintenant se mettre au travail et arrêter toutes ces politiques politiciennes », a-t-elle indiqué.






Emedia


Titre de votre page Titre de votre page