leral.net | S'informer en temps réel

Antoine Diome sur les cas Khalifa et Karim: « Ce n’est ni par décret ni par arrêté que ces questions peuvent être réglées »


Rédigé par leral.net le Mardi 13 Juillet 2021 à 00:01 | | 0 commentaire(s)|

Antoine Diome sur les cas Khalifa et Karim: « Ce n’est ni par décret ni par arrêté que ces questions peuvent être réglées »
Interpellé en réunion de la Commission des Lois, samedi dernier, sur l’inscription invalidée de Karim Wade des listes électorales, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique a précisé qu’il n’est pas de son ressort de dire si un citoyen est autorisé ou pas, à être candidat ou s’inscrire sur les listes électorales. Selon lui, « il appartient aux services compétents et aux personnels dédiés, prévus par le Code électoral, de recevoir et d’apprécier les candidatures et ou les inscriptions des citoyens».

« Ce n’est ni par décret ni par arrêté que ces questions peuvent être réglées », a conclu Antoine Félix Abdoulaye Diome.

Prenant la parole sur la question préalable sur le même sujet posée lundi par le président du Groupe parlementaire « Liberté et Démocratie », Abdou Mbacké Bara Dolly, le Rapporteur de la Commission des Lois, Dié Mandiaye Bâ, a déploré la « mauvaise foi » de ses collègues de l’opposition. Pour elle, « les dispositions de l’article L31, devenu L29, sont là depuis plusieurs années et c’est maintenant que ça les intéresse, tout simplement parce que ça touche Karim Wade », a-t-elle déclaré.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page