Quantcast
Leral.net - S'informer en temps réel

Antoine Félix Diome, ministre de l’Intérieur : « Si des sanctions doivent être prises, on ne le souhaite pas, ce sera dans le cadre normal des choses »

Rédigé par leral.net le Mercredi 6 Janvier 2021 à 00:40 | | 0 commentaire(s)|

Antoine Félix Diome, ministre de l’Intérieur : « Si des sanctions doivent être prises, on ne le souhaite pas, ce sera dans le cadre normal des choses »
Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique a décidé de prendre un certain nombre de mesures, en application des décisions prises par le chef de l’État, mardi soir, pour lutter contre la propagation du coronavirus au Sénégal. C’est Antoine Félix Diome qui l’a dit, aujourd’hui, au cours de l’édition spéciale sur la RTS.
 
Le « premier flic du pays » a rappelé que le Chef de l’État a décrété l'état d'urgence assorti d'un couvre-feu partiel dans les régions de Dakar et Thiès à partir de demain (Ndlr : mercredi 6 janvier 2021), de 21 h à 6 h du matin.
 
« Nous avons eu par le passé à appliquer l’état d’urgence. Tout le monde connaît les mesures de restrictions y afférentes. Vous aurez plus de détails dans les actes subséquents qui seront pris », a fait savoir le ministre de l’Intérieur.
 
Ces mesures seront portées à la connaissance des populations, renseigne encore Antoine Diome. « Nous souhaitons qu’il n’y ait pas de sanctions. Mais si des sanctions doivent être prises, on ne le souhaite pas, ce sera dans le cadre normal des choses », a-t-il assuré.

www.dakaractu.com


Source : https://www.dakaractu.com/Antoine-Felix-Diome-mini...


Titre de votre page Titre de votre page