leral.net | S'informer en temps réel

Après 44 ans à la tète de Mbayène: Le maire Mass Guèye se retire et la confusion s’installe dans BBY

A Mbayène, une commune située dans le département de Tivaouane, la coalition présidentielle est en train de se déchirer, suite à une bataille épique autour de la succession du maire actuellement en exercice et qui a décidé de se retirer définitivement de la scène politique. Ses proches ont porté leur choix sur un socialiste, mais cela n’est pas du goût des apéristes. Ce qui a installé la confusion dans la coalition présidentielle. "L'As"


Rédigé par leral.net le Jeudi 2 Septembre 2021 à 09:43 | | 0 commentaire(s)|

Après 44 ans à la tète de Mbayène: Le maire Mass Guèye se retire et la confusion s’installe dans BBY
Dans le contexte politique actuel marqué par la publication prochaine des listes qui vont aller à la conquête des fauteuils de maires et de présidents de Conseils départementaux, plusieurs collectivités territoriales du pays subissent les contrecoups d’une bataille politique sans merci, à cause d’une multitude de prétendants.

Dans la commune de Mbayène, département de Tivaouane, le maire en exercice a officiellement annoncé sa décision de se retirer de la scène politique. El Hadji Mass Guèye, puisque c’est de lui qu’il s’agit, est le doyen au niveau des communes du département de Tivaouane et même du Sénégal, pour avoir bouclé 44 ans à la tête de la collectivité territoriale de Mbayène.

Aujourd’hui, d’un âge très avancé, il a décidé de suivre les pas du Président Léopold Sédar Senghor, en se retirant volontairement de la scène politique. Il en a fait l’annonce devant tous ses mandants, notamment les conseillers municipaux, les chefs de village, les leaders d’associations, mais aussi l’autorité administrative locale. Toutefois, il a précisé qu’il va terminer le mandat en cours.

Ayant totalement exclu l’idée d’un autre mandat, il a indiqué qu’il appartient aux populations de se choisir un nouveau maire. Mais avec cette décision, la confusion s’est installée dans la coalition Benno Bokk Yakaar locale, dont il est le coordonnateur.

En effet, la question de la succession a créé un imbroglio qui risque d’être fortement préjudiciable à la mouvance présidentielle. Nos sources soutiennent que le maire sortant qui est de l’Apr, avait convoqué une réunion après sa déclaration de retrait, pour se pencher sur cette question de la succession. Mais, il a finalement déclaré forfait à cette rencontre, laissant le soin à un de ses lieutenants de diriger la réunion.

Et non seulement, tous les conseillers n’étaient pas présents, raconte Samba Amar de l’Alliance Pour la République (Apr) dans la commune de Mbayène et candidat à la succession de Mass Guèye, mais le préposé à la conduite de la réunion a annoncé que décision a été prise de désigner un socialiste, tête de liste de la coalition Bby, lors des élections de janvier 2022.

Et pourtant, l’Apr est très largement majoritaire dans le Conseil municipal qui ne compte que deux conseillers socialistes. «Pis, le président de séance a fait sortir de la salle les prétendants et les chefs de village, qui ont d’ailleurs finalement boudé », fulmine Samba Amar.

A ses yeux, cette situation renseigne sur la division qui règne actuellement dans la coalition présidentielle, avec plusieurs candidats internes. Il souligne que plusieurs responsables de l’Apr et de la coalition Bby, ont été informés de ce coup auquel personne ne s’attendait.

«C’est pour éviter l’affaiblissement de l’Alliance Pour la République (Apr) dans la commune que j’ai déclaré ma candidature à la tête de la mairie pour les élections locales de janvier 2022, en attendant la décision du parti. La logique à Mbayène est que l’Apr conduise la liste. C’est pourquoi, je persiste et signe que je suis candidat de l’Apr. Je vais continuer à me battre pour être choisi par le parti», indique M. Amar. Il a sollicité le soutien de tous les membres de la coalition et particulièrement, ceux de l’Apr de les appeler à rester sereins et à travailler à la massification du parti, pour une large victoire.







L’As



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page