leral.net | S'informer en temps réel

Après la mise en place de la Task-force Républicaine: Abdoulaye Khouma, APR Kaolack, appelle à une solidarité entre camarades de parti

Le Président Macky Sall a choisi une équipe de trente responsables de l’Alliance pour la République (APR) pour expliquer sa vision et servir de boucliers contre ses détracteurs. Composé de 7 ministres, 3 députés et 20 directeurs généraux, le groupe a mis en place une «Task Force Républicaine (TFR)». Mais, les militants de première heure, omis dans la sélection et qui défendaient le parti avec leurs propres fonds, renouvellent leur attachement au Chef de l’Exécutif, pour le bien de la République.


Rédigé par leral.net le Mardi 8 Décembre 2020 à 19:46 | | 0 commentaire(s)|

«Prenant conscience de leur responsabilité historique face aux immenses défis auxquels le Sénégal est confronté, des responsables de l’Alliance Pour la République (APR) engagés pour le triomphe de l’idéal républicain, ont décidé, sur instruction de la Direction du parti, de mettre en place un cadre de réflexion, d’échange, d’animation politique et de formulation de propositions sur la conduite des affaires publiques et la vie du parti.

La nouvelle plateforme, créée à cet effet, dénommée Task Force Républicaine (TFR), disent-ils, est le résultat d’un long processus d’échange et de réflexion, entamé depuis plusieurs mois
», expliquent Birame Faye et Cie.

Et, les boucliers du chef de l’Etat de poursuivre, « la maturation de ce processus intervient dans un contexte économique et politique nouveau, avec la récente mise en place d’un gouvernement qui se caractérise par l’ouverture à des forces politiques représentatives de l’opposition, fruit des larges concertations, engagées par le président de la République à l’issue de la dernière élection présidentielle de février 2019.

Ainsi, la TFR inscrit son action dans une dynamique unitaire au service du développement économique et social du pays. Face aux immenses efforts de relance de l’économie frappée de plein fouet, à l’instar de tous les pays du monde, par la Covid-19, se dressent des forces politiques et sociales qui, sur des bases souvent populistes et nihilistes, font preuve de méthodes anarchistes de nature à vouloir imposer les termes d’un débat public qui vise à annihiler les efforts et la bonne trajectoire du Sénégal. Il s’agira pour la TFR de rehausser le débat politique, de mettre en lumière les réalisations du quinquennat et de se projeter dans le temps utile, le temps de l’action
», clament-ils.

Mais, certains militants de première heure, omis dans cette liste, se disent être disposés à poursuivre le combat politique, engagé par le Président de la République, Macky Sall. C’est le cas d’Abdoulaye Khouma, responsable APR Kaolack, qui considère qu’il n’y a pas le feu en la demeure. Même si le choix fait, ignore les militants authentiques du parti qui défendaient ses idéaux et principes de 2012 à 2020.

Tous les militants, responsables et sympathisants, relève-t-il, doivent désormais, se mobiliser davantage pour accompagner les projets et programmes du Président Sall. Chacun, insiste-t-il, doit essayer également de contribuer à l’animation politique, participer au débat public et formuler des propositions.

Sous ce registre, Abdoulaye Khouma appelle à une solidarité entre camarades et membres du parti, tout en exhortant à une contribution pour le renforcement de la cohésion et de la discipline dans les rangs du parti.

Et, le responsable politique d’APR Kaolack, encourage tout de même, ses frères de parti à une meilleure appropriation des politiques publiques par les citoyens et une participation active au renforcement de la qualité du débat public.






Cliquez-ici pour regarder plus de videos