Leral.net - S'informer en temps réel

Après mes deux maternités, je n'ai plus d'appétit sexuel...

Rédigé par leral.net le Mercredi 25 Novembre 2015 à 13:20 | | 0 commentaire(s)|

Je ne sais ce qui se passe dans mon corps, mais c'est une situation assez réelle. Certains me critiqueront, d'autres me donneront des conseils. Dans tous les cas c'est de ces derniers que j'ai besoin.


Après mes deux maternités, je n'ai plus d'appétit sexuel...

 

 

Il y a cinq ans de cela, après la naissance ma fille aînée, le médecin m'a fait savoir que je pouvais avoir des rapports sexuels avec mon époux à partir de trois mois. Consigne que j'ai respectée. Seulement je n'avais plus envie de faire l'amour. Mon mari se rapprochant de moi après les trois mois, ne trouvait plus satisfaction avec moi. Je trouvais une excuse pour ne pas faire l'amour, soit je prenais le bébé dans mes bras sous prétexte qu'elle pleure soit je simulais une douleur quelconque. Ca me gênait cependant de dire à mon mari que je ne ressentais plus ce besoin. Nous avons vécu ainsi jusqu'au premier anniversaire de notre fille. 

A un moment, je me laissais aller mais pour être honnête, je ne faisais pas l'amour avec mon mari parce que j'en avais envie. Non. Je le faisais parce que ça faisait partie de mes obligations conjugales.

Voila comment est né notre second enfant, un garçon. Nous avons deux adorables enfants âgés respectivement de quatre et un an. Jusque-la ma libido n'est pas au top. 

Je crois même que les choses se sont empirée après la naissance de notre garçon. Je me plais à être avec mon mari, mais je ne ressens plus le besoin de faire l'amour, pas du tout. Quand je cède et que je laisse mon mari me faire l'amour, je ne ressens aucun plaisir comme par le passé. Pour ne pas le décourager, je fais semblant d'aimer ce que nous faisons, alors qu'au fond, ce n'est pas la réalité. 

Ce n'est pas parce que mon mari est nul. Non. Il a toujours été un expert en la matière. C'est de moi que vient le problème, j'en suis consciente. La première fois je ne voulais pas que mon mari ne touche devant notre bébé de trois mois. J'avais l'impression que notre bébé nous regardait. Et j'en avais honte. Pareil après la venue du garçon. Depuis je ne contrôle plus rien. Et pourtant mes deux couches ont été par césariennes. 

Je souffre moi-même de ne pas pouvoir satisfaire mon mari comme par le passé. J'essaie d'être celle qu'il a épousée il y a de cela huit ans, mais je n'y arrive plus. Je sais à quoi j'expose mon foyer, mon mari et même ma propre quiétude. C'est cela mon "quotidien"...

afriquefemme


 



Titre de votre page