leral.net | S'informer en temps réel

Armées sénégalaises : 10 millions de frs aux familles de militaires tués ou blessés inaptes, une maison à tout soldat tombé au combat

Les familles des militaires tués en opérations ou blessés inaptes reçoivent une indemnité de 10 millions de frs. L’information a été confirmée par le colonel Cheikh Dieng Directeur de l’Action sociales des Armées. En plus la famille de tout militaire tombé au combat aura droit à une maison à la cité COMICO


Rédigé par leral.net le Vendredi 19 Novembre 2021 à 16:04 | | 1 commentaire(s)|

Armées sénégalaises :  10 millions de frs aux familles de militaires tués ou blessés inaptes, une maison à tout soldat  tombé au combat
« Les veuves notamment celles ayant en charge des enfants mineurs, les orphelins et les blessés au combat constituent les cibles prioritaires bénéficiaires des aides et secours apportés aux couches les plus vulnérables.

Les militaires blessés en opérations doivent bénéficier de la solidarité agissante du commandement, en plus des actions déterminantes qui ont été mises en œuvre par Monsieur le Président de la République, le chef suprême des Armées pour les accompagner (en particulier l’allocation d’une indemnité de 10 millions de frs aux familles des militaires décédés et aux militaires blessés inaptes au service libérés depuis le 03 avril 2012 et l’octroi de la pension mixte récemment en juin 2021 » souligne le colonel Dieng dans les colonnes du dernier numéro du magazine Armée -Nation intitulé « Forces armées et résilience nationale ».

Dans les colonnes d’Armée Nation, nous apprenons que la famille de tout militaire tombé au combat aura droit à une maison à la cité COMICO. Commentant cette importante décision du CEMGA, le colonel Cheikh Dieng dira que « cependant la mesure phare décidée par le CEMGA est l’octroi à compter du 1er janvier 2021 d’une maison à la COMICO à la famille de tout militaire tombé au combat en Opérations intérieures et d’un terrain toujours de la COMICO à tout militaire blessé au combat sur présentation d’une certification d’origine de blessure (COB) conforme.

Les militaires décédés ou blessés en opérations extérieures sous l’égide de l’ONU ou de la CEDEAO bénéficient déjà de mécanismes qui ouvrent droit à une indemnisation substantielle. Cette décision du CEMGA constitue donc une reconnaissance et une revalorisation des sacrifices consentis par les militaires au niveau des théâtres intérieurs ».
Le Témoin


Titre de votre page Titre de votre page