Assane Ndiaye persiste et déclare: «Bombardier / Eumeu aura bien lieu le 4 avril»

Assane Ndiaye ne veut pas entendre parler d’incertitude par rapport à son combat de gala. Joint au téléphone pour savoir où il en était, le patron de Baol Productions persiste et déclare que "le combat Bombardier / Eumeu Sène aura bien lieu le 4 avril 2017 au stade Demba Diop".


Rédigé par leral.net le Vendredi 27 Janvier 2017 à 12:24 | | 0 commentaire(s)|

Assane Ndiaye persiste et signe: «Bombardier / Eumeu aura bien lieu le 4 avril»
Assane Ndiaye persiste et signe: «Bombardier / Eumeu aura bien lieu le 4 avril»

Le constat est alarmant: aucun signe précurseur sur la tenue du combat Bombardier / Eumeu Sène. C’est d’ailleurs ce qui avait inspiré Sunu Lamb, à partir de faits constants, pour écrire que le choc royal est incertain. Interpellé pour en avoir le cœur net, Assane Ndiaye persiste et déclare :

«Je ne vois pas pourquoi le combat Bombardier / Eumeu Sène n’aura pas lieu le 4 avril. Il aura bien lieu à cette date-là. J’y travaille et je ne vois aucun obstacle à la tenue de ce combat à la date indiquée.» L’enfant du Baol estime qu’il est suffisamment responsable et que c’est à ce titre qu’il a discuté et trouvé un terrain d’entente avec l’autre partie prenante, le CNG. C’est fort de cela qu’il estime que «la date du 4 avril ne peut lui passer entre les mains.»

Certaines indiscrétions confient que le nouveau boss de la lutte attend la réaction des sponsors pour lancer ses activités, régulariser ses combats et rassurer quant à leur tenue. Il s’en explique et en rigole même:
«Cela me fait rire. Les gens savent critiquer pour critiquer. De toutes les façons, je sais ce que je fais. Je suis dans la bonne direction. » A propos de la lenteur des face-à-face pour vendre ses événements, Assane Ndiaye se veut clair : «Bombardier / Eumeu Sène est un combat qui cristallise toutes les attentions. Tout le monde en parle. Il fait sa propre publicité. Donc, ce que l’on va faire dans le cadre de la promotion de l’affiche, ce sera juste des formalités. »

Mieux, laisse-t-il entendre, «j’attends de régulariser Bombardier / Eumeu Sène pour commencer les face-à-face. Et cette régularisation ne va pas tarder.»

wiwsport.com