leral.net | S'informer en temps réel

Attaques du Premier ministre contre Amnesty international : Seydi Gassama minimise et nargue le gouvernement


Rédigé par leral.net le Mardi 27 Février 2018 à 11:34 | | 0 commentaire(s)|

Il avait certainement hâte de répondre à Seydi Gassama et Cie. Le Premier ministre a profité, avant-hier, de sa sortie à Gossas pour dézinguer la société civile en général et Amnesty Sénégal, en particulier. Mahammed Boun Abdallah Dionne n’a pas du tout raté Amnesty International, qu’il accuse de vouloir légaliser l’homosexualité au Sénégal. « Nous avons une société civile encagoulée. Des gens tapis dans l’ombre qui essaient, par tous les moyens, de défendre des choses inouïes dans ce pays », a déclaré le chef du gouvernement, pour faire comprendre à l’opinion, qu’Amnesty a volontairement omis une partie de leur rapport, où il est question de défense des droits des homosexuels.

Citant le président de la Cour suprême de Gambie, le juge Raymond Sock, Seydi Gassama semble minimiser les propos du Premier ministre. « Amnesty international fait des enquêtes et publie de bon rapports basés sur des faits. Mais, il ne faut pas s’attendre à ce que les gouvernements disent que les rapports d’Amnesty international sont crédibles ».

Aussi, Seydi Gassama invite le Premier ministre, à travers un tweet, à prendre les mesures adéquates pour que le prochain rapport soit moins critique. « Nous invitons le Premier ministre et le gouvernement à prendre des mesures pour que, l’année prochaine, mieux, pour que le Sénégal ne figure plus dans le rapport », a déclaré le secrétaire exécutif de Amnesty Sénégal, avant de narguer le Pm : « nous sommes disposés à travailler avec lui pour atteindre cet objectif. »





Les Echos



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Header Code Display Code