leral.net | S'informer en temps réel

Attaques injustifées: Pourquoi Mody Niang s’acharne contre Me Abdoulaye Wade ?

Mody Niang, invité hier, mercredi à l’émission Faram Facce de la TFM, a étalé sa mauvaise foi, son inculture contagieuse et sa méconnaissance des grands dossiers de l’Etat, en voulant faire le procès du régime de Abdoulaye Wade. Les téléspectateurs ont dû s’en rendre compte quand Mody Niang a préféré jouer à la sourde oreille à chaque fois que le journaliste Pape Ngagne Ndiaye l’a relancé sur les innombrables réalisations à l’actif du pape du Sopi, dont l’œuvre, à la tête du Sénégal, a radicalement changé le visage de ce pays.


Rédigé par leral.net le Samedi 18 Décembre 2021 à 14:56 | | 4 commentaire(s)|

Attaques injustifées: Pourquoi Mody Niang s’acharne contre Me Abdoulaye Wade ?
Aïcha Guèye, responsable PDS à Genève, constate qu’à maintes reprises, l’animateur de l’émission lui a demandé s’il est capable de fournir les preuves de ses fausses allégations. Malheureusement, rongé par sa haine viscérale à l’endroit du président Wade, Mody Niang, qui manque visiblement de crédibilité pour avoir assumé ses accointances avec certains politiques véreux, s’attarde sur des coupures de journaux pour tenter de fuir l’épreuve de vérité.

Une rigueur intellectuelle, relève-t-elle, aurait poussé l’impertinent censeur à aller directement à la source, puisque sous Wade, les rapports des corps de contrôle étaient systématiquement rendus publics. Mais, M. Niang se contente de « on-dit », pour ensuite salir d’honnêtes citoyens. « Vous vous en rappelez ! En 2009, poursuivi pour avoir porté des accusations fallacieuses contre Karim Wade, Mody Niang, pour ne pas aller en prison a, toute honte bue, demandé pardon. Récemment, le multirécidiviste a été condamné pour diffamation sur autre affaire qu’il a soulevée sans la maîtriser », rappelle-t-elle.

Ainsi, au cours de cette émission Faram Facce, Mody Niang a cité un acteur politique parmi les Sénégalais les plus crédibles pour diriger ce pays. Pourtant, ce dernier, qui fut proche collaborateur de Karim Wade, a salué sa gestion du ministère de la Coopération internationale, des Transports aériens, des Infrastructures et de l’Energie entre 2009 et 2012. Si le fils de Me Abdoulaye Wade n’était pas un ardent patriote, il n’aurait pas recruté des cadres respectés pour leur intégrité morale et leurs compétences techniques.

Summum de l’incohérence ! Mody Niang déclare avoir battu campagne pour « Benno Siggil Sénégal » de Moustapha Niasse et de feu Ousmane Tanor Dieng, alors que cet inspecteur de l’Education fut un détracteur des socialistes avant 2000.

Pourtant, en 2009 toujours, le ministre d’Etat Karim Wade a ouvertement défié feu Ousmane Tanor Dieng pour un débat télévisé sur Walf Tv, au sujet de la gestion de l’ANOCI (Agence nationale de l’organisation de la conférence islamique). Karim Wade avait répondu présent au rendez-vous, là où l’ancien leader des Socialistes brilla par son absence.

D’après la responsable libérale, en 2010, le président Abdoulaye Wade a invité son opposition à un débat public, devant la presse nationale et internationale et pendant des jours, sur les faux scandales de son régime, tout en listant une série de crimes financiers commis par les socialistes et qui méritaient débat. Là également, les parrains politiques de Mody Niang avaient déserté le front.

Quand Jupiter veut perdre son homme, il commence par le rendre fou ! La méchanceté est en train de rendre fou ce Mody Niang, qui ferait mieux de se taire, à défaut de s’élever à hauteur des nobles ambitions que le président Abdoulaye Wade nourrit pour le Sénégal et pour l’Afrique.

Ousmane Wade

Titre de votre page Titre de votre page