leral.net | S'informer en temps réel

Atteinte à l’honneur: La plainte du Colonel Abdourahim Kébé contre Bah Diakhaté


Rédigé par leral.net le Mercredi 5 Juin 2024 à 11:22 | | 0 commentaire(s)|

Dans son édition d’hier, le quotidien « Le Témoin » a révélé la plainte de Me Ousseynou Fall contre l’activiste Bah Diakhaté, déjà condamné à une peine de trois mois ferme pour diffusion de fausses nouvelles. C’était dans l’affaire l’opposant au Premier ministre Ousmane Sonko à la suite d’une auto-saisine du procureur de la République. Cette fois-ci, le ciel de Rebeuss risque de s’effondrer sur la tête de l’insulteur public Bakh Diakhaté. Au dehors de la plainte de Me Ousseynou Fall, membre du collectif des avocats de Pastef, une autre nouvelle requête vient d’être déposée à la Division des investigations criminelles (Dic), après celle d’Ababacar Mboup de l’Association « Aar Samm Djikko », renseigne LeTémoin.

Il s’agit de la plainte du colonel (Er) Abdourahim Kébé, que son avocat Me Cheikh Koureyssi Bâ a réactivée contre le même Bah Diakhaté. Une plainte pour diffamation et fausses nouvelles déposée depuis plus d’un an et qui n’avait jamais été diligentée ou instruite, du fait que le mis en cause bénéficiait d’une « immunité » de juridiction sous le régime du président Macky Sall. C’est du déjà connu, l’activiste du net s’est fait une spécialité très crasseuse de taxer tout le monde d’homosexuel, en particulier d’honorables personnalités politiques et religieuses.

Dans le lot, Dr. Abdourahim Kébé? ancien officier de carrière et professeur d’université. En tout cas, Bah Diakhaté doit s’estimer heureux d’être trainé en vie devant les tribunaux. Car les proches et parents du Colonel Kébé s’étaient donnés les moyens « illégaux », pour tenter de régler cette affaire autrement. Donc pour laver l’honneur et la dignité de son client, Me Cheikh Kouressy Bâ a décidé de faire confiance à la « nouvelle » Justice de notre pays.

Ndèye Fatou Kébé