leral.net | S'informer en temps réel

Autant de péripéties, autant de contraintes, mais enfin l’AIBD est livré !

Sa première pierre a été posée le 4 avril 2007, son ouverture était prévue en 2010, mais, c’est 10 ans après que cela s’est pu se faire. L’aéroport international Blaise Diagne (AIBD) a été ouvert officiellement ce jeudi 7 décembre 2017 par le président de la République, Macky Sall. Pour son directeur, Abdoulaye Mbodji, ce nouvel bijou sénégalais a fait face à de multiples obstacles avant d’être livrer.


Rédigé par leral.net le Jeudi 7 Décembre 2017 à 15:24 | | 0 commentaire(s)|

« En 2012, le chantier était à un taux d’exécution d’à peine de 30% alors que le taux d’exécution financière approchait les 50%. Je ne reviendrai pas ici sur toutes les péripéties liées aux divers avenants et contraintes qui renchérissaient continuellement le prix initial du projet et en allégeaient le délai de livraison. Mais, je viendrai vous rappeler qu’en 2015, nous avons dû faire à un autre arrêt, du fait de réclamation que l’Etat a rejetée à juste titre, pour préserver les ressources financières du pays », a déclaré Abdoulaye Mbodji, directeur de l’AIBD, lors son allocution devant Macky Sall et ses hôtes.

Heureux et reconnaissant, le directeur de l’AIBD, lors de son discours a aussi mis l’accent sur l’engagement du président de la République pour la réalisation de cette infrastructure majeure de notre pays : « je peux témoigner que c’est grâce à votre engagement que des solutions innovantes ont été trouvées pour nous sortir de l’impasse. Il a fallu remettre les choses à l’endroit, redresser et assainir certaines situations, rationaliser les méthodes et les procédures.

Et tous cela a permis de restaurer les relations de confiance avec les partenaires financiers pour redémarrer les travaux en 2013. Fort heureusement, grâce à votre entregent, nous avons pu surmonter cet obstacle avec l’accord de sous-traitance générale du projet conclu entre le groupement Summa-Limak et la société Saudi Ben Laden Group groupe. Un accord qui a permis à notre pays de faire des économies de 64 milliards et de finaliser les travaux de l’AIBD 
».

Saluant la performance remarquable qu’a réussie le groupement Summa-Limak, M. Mbodji par sa vox, a traduit les remerciements de toutes les équipes qui ont participé aux travaux de l’AIBD à l’endroit du président sénégalais.






Fanta DIALLO BA



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page