leral.net | S'informer en temps réel

Aveu de Baïla Wane: "Wade m'a trahi"

L'ancien DG de la LONASE, Baïla Wane soutient avoir souffert le martyre à cause de l'ancien Président Abdoulaye Wade. Pis, il estime avoir été trahi par ce dernier qui l'avait injustement jeté en prison. Il déclare cependant avoir aujourd'hui pardonné à ses bourreaux.


Rédigé par leral.net le Samedi 28 Janvier 2017 à 10:13 | | 8 commentaire(s)|

Baïla Wane en veut terriblement à Maître Abdoulaye Wade et à certains thuriféraires de son défunt régime. Selon, lui, le Pape du SOPI à qui il a tout donné, l'a récompensé en monnaie de singe. Pour étayer ses allégations, il soutient qu'il a été victime d'un complot ourdi par ses ex-camarades de parti pour le détruire à cause de sa proximité avec le Président Macky Sall.

"J'étais l'agneau du sacrifice. C'est Wade qui a instruit le gouvernement en demandant à la direction générale de la LONASE de porter plainte contre moi. Derrière cette plainte, il y a beaucoup de non-dits. On m'a accusé d'avoir vendu la LONASE et d'avoir détourné 3 milliards de francs CFA. Malgré les moyens mobilisés pour me nuire, je suis aujourd'hui blanc comme neige puisque j'ai bénéficié d'un non-lieu total au grand dam de mes pourfendeurs", soutient-il.

Parlant de Karim Wade, il a souligné que sa candidature contre vents et marées, est une farce. "Karim Wade n'a rien fait d'extraordinaire pour prétendre être le candidat du PDS à la présidentielle de 2019. Il n'est même pas exclusivement sénégalais, sa candidature n'est pas sérieuse", a-t-il notamment déclaré. L'ancien DG de la LONASE estime que le Président Wade a fait son temps et qu'il devrait maintenant aller se reposer.

Lançant des pierres dans le jardin de l'opposition, Baïla Wane minimise sa force de frappe. "SI l'opposition pense qu'Aliou Sall est le talon d'Achille du Président du Président Macky Sall, elle se trompe lourdement. Aliou est un énarque, compétent et effacé".

Baïla Wane a aussi salué le leadership du Président Macky Sall dans la sous-région notamment lors de la résolution de la crise gambienne. "Chapeau bas au Président Sall qui a su faire preuve de sagesse, d'efficacité, d'audace et de clairvoyance dans le règlement pacifique de la crise", salue-t-il.
source: la tribune