leral.net | S'informer en temps réel

BBY A RATÉ LE COCHE… AMADOU BA

Tout sauf Moussa Sy, « traître » par ruse et par excellence ! Tel serait le mot d’ordre des populations des Parcelles Assainies de Dakar, où le maire sortant de Bby, Moussa Sy, a été laminé, avant d’être délogé par Aboubacar Djamil Sané, le candidat de Yaw. En retournant sur les lieux du crime électoral, « Le Témoin » estime que Bby a raté le coche, du fait de l'éviction de Amadou Ba, l’ancien ministre, dont les qualités humaines et politiques exceptionnelles, font l’unanimité.


Rédigé par leral.net le Vendredi 28 Janvier 2022 à 10:57 | | 0 commentaire(s)|

Chez les populations électorales de Benno Bokk Yakaar (Bby) des Parcelles Assainies, le temps qui passe suscite des regrets. Regrets de n’avoir pas investi Amadou Ba, l’ancien ministre de l’Economie et des Finances, dont les qualités humaines, sociales et politiques sont unanimement reconnues de tous ! Ce, contrairement au maire sortant Moussa Sy, qualifié de « traitre » par vocation et par excellence.

A preuve par son passé tortueux ! Après avoir oscillé et vacillé entre le Ps de feu Ousmane Tanor Dieng, le Pds d’Abdoulaye Wade et le Taxawu Dakar de Khalifa Sall, le maire sortant des Parcelles Assainies Moussa Sy a fini par s’inviter dans la sauce électorale de l’Apr, du Président Macky Sall.

Au lendemain de son investiture comme tête de liste de Bby pour les élections locales de dimanche dernier, les populations des Parcelles Assainies (toutes confessions et sensibilités politiques confondues), avaient décrété un mot d’ordre : tout sauf Moussa Sy ! El Hadj Mouhamadou Diop, un ancien délégué de quartier des Parcelles Assainies et « sopiste » enraciné, se désole : « Si je vous dis que l’un de mes enfants porte le nom de Me Abdoulaye Wade, vous n’allez pas me croire ! Et pourtant, j’ai voté pour la liste de Yewwi Askan Wi (Yaw) de l’opposition, pour sanctionner le Pds d’avoir quitté cette coalition. Et surtout, pour punir le maire Moussa Sy, qui n’est pas une référence en matière de fidélité. On doit inculquer aux jeunes, les valeurs et les principes qui fondent les règles de la vie sociale et politique. L’ancien ministre Amadou Bâ, au moins, lui, aurait mérité ma voix et celles de toute ma famille s’il avait été investi par Bby », explique notre patriarche.

Toujours est-il que les parcellois et autres militants de l’Apr, ont eu du mal à comprendre le choix du Président Macky Sall d’investir un Moussa Sy banni et vomi, après 14 années passées à la tête de la mairie sous plusieurs bannières (Ps, Pds, Taxawu et Apr). Une tortuosité qui fait que les populations aspiraient fortement à un changement.

Il s’y ajoute que le compagnonnage de Moussa Sy avec les mastodontes de l’Apr et les responsables de Bby, ne fut point un long fleuve tranquille. Car tout le monde se souvient du mauvais traitement protocolaire qu’il avait réservé à Mbaye Ndiaye, Amadou Bâ, Zator Mbaye et Cheikh Ahmed Tidiane Bâ, lors du meeting de lancement de la campagne de Bby. L’exemple des Parcelles Assainies est illustratif des divisions dans les rangs de la mouvance présidentielle. Laquelle, partout à travers le territoire national, a souffert de leaderships. Dakar en était la triste réalité avec le ministre Abdoulaye Diouf Sarr, qui a sombré au large de Yoff, avec corps et …millions de francs dépensés.

Un « corps » que les électeurs Bby pour la Ville de Dakar, n’ont pas pu repêcher. Car le choix de Diouf Sarr ne faisait pas peur à ses concurrents, surtout Barthélémy Dias. Au début, le turbulent Barth' a commencé par lancer des flèches provocatrices sur Amadou Bâ, pensant que ce dernier (Bulldozer) serait investi tête de liste de Bby pour la Ville de Dakar. Mais lorsqu’il a eu vent de l’investiture d’Abdoulaye Diouf Sarr (Calèche), le poulain de Khalifa Sall savait déjà qu’un boulevard lui était tracé pour la Ville de Dakar. Dès lors, il n’a eu de cesse de railler Diouf Sall par rapport à son bilan à la mairie de Yoff. D’où la débâcle historique de la coalition Bby, qui doit vite se relever autour d’un leadership de poids dans la capitale avant la bataille des Législatives…


BBY A RATÉ LE COCHE… AMADOU BA

( Les News )

Titre de votre page Titre de votre page