leral.net | S'informer en temps réel

Bamba Fall, maire de la Médina: " Mes camarades de parti ne sont pas venus me voir en prison"

Le Maire de Médina a soutenu que sa priorité du moment, c'est la libération de Khalifa Sall et non les Législatives. Il a aussi révélé que ses camarades de parti ne sont pas venus le voir en prison alors que Karim Wade a appelé sa femme et lui a envoyé une somme d'argent symbolique.


Rédigé par leral.net le Mercredi 3 Mai 2017 à 15:07 | | 0 commentaire(s)|

Bamba Fall, maire de la Médina: " Mes camarades de parti ne sont pas venus me voir en prison"
Bamba Fall a déploré ne pas avoir reçu en prison la visite de ses camarades socialistes: " quand je me suis retrouvé en prison, mes camarades de parti ne sont même pas venus me voir, ni n'ont rendu visite à ma famille. Mais lorsque je vois qu'un Karim Wade que j'a combattu, cherche le numéro de téléphone de ma femme pour compatir à ma cause et me dédicacer un geste symbolique, c'est un geste qui m'est allé droit au coeur", explique-t-il.

Bamba Fall a assuré que sa seule préoccupation demeure la libération de Khalifa Sall. Prenant sa défense, il assure que "Khalifa est réellement innocent. Je suis adjoint au maire chargé des affaires sociales et de la santé. C'est moi qui ai arbitré les réunions de la santé et de l'action sociale", en expliquant l'utilisation de l'argent de la caisse d'avance qui selon lui, servait à subvenir aux besoins des populations.

"Le fonds social s'élevait à 600 millions de francs CFA dont 200 millions destinés aux ides de la fête de Pâques, ce qui équivaut à 5000 mandats multipliés par 40 000 frnacs CFA. Ce qui fait bien 200 millions de francs. Pour les fêtes de Tabaski, on avait au minimum 10 000 mandats multipliés par 40 000 francs, ce qui revient à 400 millions de francs . Et vous avez les 600 millions épuisés", justifie-t-il.

Il explique encore, "quand Khalifa Sall est arrivé, on avait plafonné les secours à 40 000 francs. En matière de santé, les secours sont plafonnés à 250 000 francs. Si une évacuation à l'étranger était prévue, pour une facture qui risquait de dépasser les 250 000 francs, c'est Khalifa Sall qui puisait de sa caisse, et des autorités de ce pays savent ce que je dis, qu'elles soient de mon parti ou d'autres", explique le maire de la Médina, indiquant qu'il aura l'opportunité d'exhiber toutes ces preuves à l'occasion d'une prochaine conférence de presse.

source: la tribune