leral.net | S'informer en temps réel

Bassirou Samba Niasse Sg du Mefp : «En 2020 le ministère des Finances gardera le rôle de régulateur et tous les ministères seront ordonnateurs de leur propre budget»


Rédigé par leral.net le Mercredi 26 Septembre 2018 à 18:26 | | 0 commentaire(s)|

Le Sénégal prépare l’entrée en vigueur du cadre harmonisé des finances publiques de l’Union économique monétaire Ouest africaine (Uemoa) à l’horizon 2020.

Avec l’appui de la Coopération Sénégal-Luxembourg et du pôle «Stratégie de développement et finances publiques» de Dakar, le projet de Coordination des Réformes budgétaires et financières du ministère de l’Economie des Finances et du Plan (Mefp) a procédé ce mercredi au lancement du module de formation en ligne afin de préparer au mieux les acteurs concernés par ces changements.

L’objectif visé est d’après le Secrétaire général du ministère «d’informer et sensibiliser les acteurs concernés aux innovations des directives finances publiques de l’Union économique monétaire Ouest africaine (Uemoa) de 2009.

Au-delà de cet objectif, précise Bassirou Samba Niasse, cette nouvelle réforme va permettre aux ministères sectoriels d’être ordonnateurs de leur propre budget.

«En 2020, quand on va basculer, les ministères sectoriels seront ordonnateurs de leur propre budget. Le ministère des Finances garde son rôle principal à travers deux actions. Il sera ordonnateur de son budget mais il gardera le rôle de régulateur. C’est pourquoi l’Uemoa dans ses directives a en effet suggéré que le ministère des finances puisse garder le pouvoir de régulation budgétaire», a-t-il dit

Il précise également que 3800 Agents et cadres de la fonction publique du Sénégal et des pays de l’espace Uemoa seront formés. Et cette plateforme, indique-t-il, peut aussi être utilisée par un public plus large (députés et élus locaux, société civile, universitaires, etc)

Mansour SYLLA (Stagiaire-Actusen.sn)