a
leral.net | S'informer en temps réel

Bataille rangée entre "apéristes" à Kaffrine, la police évite le pire


Rédigé par leral.net le Lundi 10 Avril 2017 à 08:27 | | 0 commentaire(s)|

Le Conseil départemental de Kaffrine a été le théâtre ce dimanche, d'un violent affrontement entre les responsables de l'Alliance pour la République. A l'origine de cette bataille rangée, d'après l'Observateur, le choix de la tête de liste départementale en vue des élections législatives du 31 juillet 2017. En effet, dès l'entame de la rencontre, c'est le coordonnateur départemental de la Convergence des jeunes républicains (Cojer) qui se revole et tape du point sur la table pour demander aux "vieux politiciens", de céder la place aux jeunes de l'Apr.

Et, avant qu'il ne termine ses propos, Bilal Cissé est violemment attaqué par d'autres jeunes qui soutiennent à leur tour, que le néo-apériste, Abdoulaye Sow, possède tous les atouts et les qualités requises pour représenter le département de Kafrine à l'hémicycle.

Des propos qui ont mis les souteneurs de Mamar Talla Cissé dans tous leurs états. Au même moment, les mécontents qui ne sont d'aucun camp, commencent à proférer des insanités.

Suffisant pour qu'une violente bagarre éclate entre les hommes de Macky Sall qui saccagent et pillent toutes les chaises et autres tables de la salle de réunion du Conseil départemental. C'est dans cette folle ambiance que la police est intervenue avant de procéder à des arrestations Et moins que l'ont puisse dire, c'est que le pire a été évité de justesse, déjà que certains personnes disposaient par-devers eux de matraques électriques. D'ailleurs, le président du Conseil départemental, Adama Diouf qui a reçu un violent coups de chaises à la tête, n'a dû son salut qu'à l'intervention des forces de l'ordre.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos