Leral.net - S'informer en temps réel

Baye Mbaye : "Mon petit frère voulait me détruire mystiquement en m’envoûtant régulièrement... je l'ai tué"

Rédigé par leral.net le Mardi 16 Juin 2015 à 13:30 | | 0 commentaire(s)|

On en sait un peu plus sur les motivations de l’acte de Baye Mbaye, l’homme qui a tué son frère cadet vendredi dernier à Rufisque à coups de marteau. Il déclare que c’est parce que son aîné, Ass, le maraboutait.


Baye Mbaye : "Mon petit frère voulait  me détruire mystiquement en m’envoûtant  régulièrement... je l'ai tué"

Placé en garde à vue au commissariat de Rufisque, depuis vendredi dernier, Babacar Sy Faye dit Baye Mbaye a reconnu le meurtre de son frère cadet qu’il a tué à coup de marteaux. Le meurtrier a révélé les raisons qui l’ont poussé à abréger les jours de son jeune frère. Devant les enquêteurs, le quinquagénaire a soutenu qu’El Hadj Faye dit Ass voulait le détruire mystiquement en l’envoûtant régulièrement.

Formel dans sa déclaration, Baye Mbaye, toujours à la police de Rufisque qui mène l’enquête, a indiqué lors de son interrogatoire que son cadet le maraboutait. D’après lui, la victime était jalouse de lui et ne supportait pas sa réussite. «Il effectuait régulièrement des actes malsains à son endroit», a-t-il clamé.

En outre, Baye Mbaye a souligné : «Nous habitons ensemble et seuls dans la maison. Mais depuis cinq ans, on ne s’entend et on ne se parle plus. Je l’ai mis de côté à cause de sa méchanceté, de sa jalousie, de ses ardeurs inadmissibles».

Et d’argumenter : «Je l’ai surpris avec un marteau, plusieurs coups à la tête. Il faisait tout pour me détruire mystiquement, alors que je ne lui ai rien fait. Je l’ai surpris à plusieurs reprises en train de verser des potions mystiques derrière ma fenêtre. D’ailleurs, c’est ce qui a été à l’origine de notre dispute ce jour-là ».

Pour rappel, vendredi dernier, vers 12 heures, les limiers du commissariat de Rufisque ont été avisés d’un meurtre à Dangou Nord. Sur les lieux, les hommes en tenue ont trouvé Ass en position assise devant une table, la tête fracassé et courbée, un stylo et du papier sur une table en bois inondé de sang. Il avait, en effet, reçu de violents coups de marteau. Des coups portés par son frère aîné, Baye Mbaye.

Selon le procès-verbal d’enquête, l’autopsie a révélé que la victime est morte après avoir reçu plusieurs coups à la nuque. Pour échapper à la justice, le meurtrier a quitté la maison et éteint son téléphone portable. Toutefois, Baye Mbaye a été localisé avant d’être cueilli à Diamniadio où il s’apprêtait à emprunter un véhicule pour quitter la région de Dakar.
Poursuivi pour meurtre, Baye Mbaye sera déféré au parquet aujourd’hui. Il risque les assises.

Populaire


Titre de votre page