leral.net | S'informer en temps réel

Besançon (France): le meurtrier présumé du Sénégalais M.L.Diédhiou s’est rendu à la police

L’auteur soupçonné d’avoir porté des coups de couteau mortels à Mamadou-Lamine Diedhiou, ce week-end, s’est rendu au commissariat de Besançon dans la nuit de lundi à mardi.


Rédigé par leral.net le Mardi 25 Avril 2017 à 16:59 | | 0 commentaire(s)|

Un homme de 24 ans, suspecté d’avoir mortellement poignardé le vigile d’une boîte de nuit bisontine au cours d’une rixe, ce week-end au centre-ville, s’est rendu de lui-même à la police, a confirmé ce mardi Edwige Roux-Morizot, procureure de la République de Besançon, selon le site "estrepublicain.fr". " Pour le moment ", précise la magistrate, " aucune autre interpellation n'a eu lieu ". Mais l'enquête de police menée par Sûreté départementale est très active.

L'agresseur présumé s’est présenté cette nuit à 2h40 au commissariat en compagnie de son avocat, puis a été placé dans la foulée en garde-à-vue (celle-ci peut durer au maximum 48 h). Cet habitant du quartier des Orchamps devait être entendu par la police dans la journée, selon la même source.

Ancien étudiant de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad), il a décroché un diplômé de Master 2 à l’INSEPS avant de partir en France pour continuer ses études. Qu'il allie avec un emploi de vigile dans une boîte de nuit bisontine (Styl) pour survenir à ses besoins et aider sa famille. Il est décédé des suites d'une violente agression, née, selon les premiers éléments, d'une situation pourtant banale.

L'agent de sécurité avait refoulé un client qui, vexé, a prévenu entre cinq à dix personnes, selon la police. Ce groupe s'est alors jeté sur sa victime, finalement poignardée à plusieurs reprises, notamment au thorax, dans le dos et à la jambe. La scène a été filmée et les protagonistes seraient en partie identifiables, selon des témoins qui ont eu accès aux images de la caméras fixée au-dessus de la porte de l'établissement. Dans les quartiers bisontins, des noms ont déjà circulé.

Emoi sur les réseaux sociaux

Ce drame nocturne a suscité un vif émoi dans toute la ville et au-delà. Les réactions sur les réseaux sociaux sont également nombreuses. A l'initiative de la famille de Mamadou et de plusieurs associations bisontines, une marche pacifique est prévue ce samedi au centre-ville.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos