leral.net | S'informer en temps réel

Birahim Seck sur l'argent dans la traque des biens mal acquis: "Mimi Touré n'a pas dit la vérité sur les 37 milliards versés par Dp World"

Suite à la sortie de Mimi Touré mardi dernier faisant état de 200 milliards recouvrés par l'Etat du Sénégal dans le cadre de la traque des biens mal acquis, Birahim Seck est sortie de sa réserve pour démentir l'ancien Premier ministre. Le responsable du Forum Civil estime que l'Envoyée spéciale du chef de l'Etat n'a pas dit la vérité sur les 37 milliards versés par Dp World, en guise de ticket d'entrée.


Rédigé par leral.net le Jeudi 21 Décembre 2017 à 11:43 | | 0 commentaire(s)|

Mimi Touré remet au goût du jour le débat sur le recouvrement de l'argent issu de la traque des biens mal acquis. A ce propos, les 200 milliards annoncés comme récupérés par l'Etat du Sénégal, sont contestés. Tout au moins, Birahim Seck dément formellement l'ancien Premier ministre sur le ticket d'entrée versé par Dp Wold. "Mimi Touré n'a pas dit la vérité sur les 37 milliards versés par Dp World. Je ne sais pas d'où elle tire ces 200 milliards. Mais pour ce qui est des 37 milliards, elle ne peut pas les intégrer dans la traque des biens mal acquis,parce que tout simplement, cet argent n'est pas le fruit de la traque, mais plutôt le résultat d'un travail d'inspection de l'IGE", a expliqué le responsable du Forum Civil joint au téléphone par "l'As".

Il souligne que dans le cadre de sa mission traditionnelle, l'IGE a révélé, après enquête dans son rapport de juillet 2013 à la page 92, que Dp World devrait verser 24 milliards comme ticket de francs Cfa au Port autonome de Dakar (Pad) en vertu d'un contrat signé en 2004, entre les deux parties. En plus, révèle-t-il, ce n'est pas à l'Etat du Sénégal de récupérer cet argent, mais plutôt au Pad qui a une personnalité juridique.

Birahim Seck soutient par ailleurs qu'il ne peut pas croire que 200 milliards FCFA ont été recouvrés dans la mesure où il n'y a pas de loi de Financse rectificative votée, pouvant permettre de faire figurer cet argent dans le budget. "On ne voit aucune trace de ces 200 milliards dans la loi de Finances. Si vraiment cet argent existe, où est-ce qu'il est passé ?. Est-ce qu'il n'a pas été dérobé par quelqu'un ?", s'est-il interrogé avant de poursuivre qu'il ne croit aucunement que la traque va se poursuivre. Pour lui, le style de gestion de Macky Sall ne rassure guère sur la reddition des comptes et la transparence dans la gouvernance.

"Dans son intervention, le Premier ministre Aminata Touré a soutenu qu'il faut impérativement que toutes les personnes qui ont failli dans leur gestion, soient poursuivis. Allons-y ! Au niveau du Port, Cheikh Kanté a failli dans sa gestion qui est une catastrophe. Idem pour Cheikh Omar Hanne au Coud. Et pourtant, Cheikh Kanté a été promu ministre et le Dg du Coud reste toujours à son poste", a-t-il déclaré.