leral.net | S'informer en temps réel

Blocage du processus électoral, inondations, gestion de la ville de Pikine... : Les khalifistes se rebellent contre le pouvoir

Très remontés contre les autorités étatiques, les khalifistes promettent de se faire entendre dans les prochains jours, face au blocage du processus électoral et aux inondations qui empêchent les populations de dormir du sommeil du juste. "L’As"


Rédigé par leral.net le Mardi 24 Août 2021 à 09:49 | | 0 commentaire(s)|

Blocage du processus électoral, inondations, gestion de la ville de Pikine... : Les khalifistes se rebellent contre le pouvoir
Le blocage du processus électoral avec les conditions difficiles d’inscription de certains citoyens sur les listes électorales, la gestion de la Ville de Pikine et des inondations, révoltent les khalifistes du département de Pikine.

En assemblée générale au Théâtre de verdure de la commune de Pikine-nord, ils ont tiré à boulets rouges sur le Président Macky Sall et son pouvoir, avant d’annoncer une série d’actions pour se faire entendre.

Parlant du processus électoral, leur coordonnateur départemental Ibrahima Hanne dénonce «beaucoup d’irrégularités, notamment dans la délivrance des certificats de résidence ». Et leur chargé du processus électoral, Robert Élie Diop, de renchérir: «Il y a trop de manquements. Les maires du pouvoir bloquent les militants de l’opposition qui veulent s’inscrire sur les listes électorales.

Si je prends l’exemple de Pikine nord, le maire Amadou Diarra fait ce qu’il veut. Chaque fois, la police intervient. A Mbao, le ministre Abdou Karim Sall use de force à propos de ces certificats de résidence délivrés par l’Officier d’état-civil qui est dans son camp. Si d’ici lundi, il n’y a pas de solution, nous allons bloquer toutes les commissions gérées par le camp du pouvoir au niveau des mairies. Nous voulons que ces commissions soient délocalisées dans les sous- préfectures
».

A propos de la gestion de la Ville de Pikine, M. Hanne affiche sa déception. «Les choses sont au point mort avec l’équipe municipale dirigée par Abdoulaye Thimbo. J’ai été conseiller municipal et président de la commission Environnement de 2009 à 2014, ce sont les mêmes réalisations qu’on avait faites, qui sont toujours là. C’est pourquoi, tous les responsables de l’opposition sont en train de se réunir pour sauver Pikine.’’ Concernant les inondations et l’assainissement, Ibrahima Hanne se désole de la situation difficile que vivent les sinistrés et exige l’audit des gigantesques fonds injectés dans la lutte contre ce phénomène.

Il n’a pas manqué de réclamer la tête des ministres Oumar Guèye et Serigne Mbaye Thiam qui, selon lui, ont montré leurs limites.

Les proches de Khalifa Sall ont conclu leurs propos en annonçant leur décision de soutenir jusqu’au bout leur soeur Soham Wardini, dans le différend qui l’oppose à Alioune Ndoye, à propos du marché Sandaga.




L’As



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page