leral.net | S'informer en temps réel

Blocage du système sanitaire: Les médecins en spécialisation en grève

Le Collectif des médecins en spécialisation (Comes) est en grève ces lundi et mardi. Cette grève totale provoquera évidemment la cessation de toutes les activités de consultations, astreintes, gardes, urgences, etc.


Rédigé par leral.net le Lundi 23 Août 2021 à 10:38 | | 0 commentaire(s)|

Blocage du système sanitaire: Les médecins en spécialisation en grève
«Notre mouvement d’humeur fait suite à notre communiqué n°4 du 17 août 2021, relatif au retard du paiement des bourses de spécialité, ainsi que la réticence du Msas (ministère de la Santé et de l’Action sociale) à s’engager dans un large chantier de réformes, visant à améliorer le quotidien des spécialistes sur l’ensemble du territoire sénégalais, ce qui s’inscrit indéniablement dans le cadre d’une amélioration de l’ensemble du secteur sanitaire au Sénégal», note le Comes.

Pourquoi une grève totale ? «Une décision motivée par le retard de paiement des bourses de spécialité, des allocations de stage rural et la réticence du Msas à s’engager dans un large chantier de réformes visant à améliorer le quotidien des spécialistes sur l’ensemble du territoire sénégalais», explique le Comes.

D’après "Le Quotidien", le Collectif des médecins en spécialisation «déplore avec véhémence, cette attitude des autorités qui consiste à repousser les échéances de la réalisation de ses promesses à des délais indéterminés».

Il ajoute : «Les revendications ont toujours été justes, logiques et conformes aux conditions d’exercice optimales souhaitées dans le but de faire accéder notre chère Patrie au niveau du leadership régional auquel elle a toujours aspiré».

Cette grève arrive dans un contexte assez tendu, même la pandémie connaît un reflux des cas positifs depuis quelques jours. Ce dimanche, 155 nouveaux cas positifs ont été enregistrés sur un total de 3504 prélèvements, soit un taux de positivité de 4,4%. Par contre, 12 décès ont été notés.

Dans les détails, il s’agit de 17 contacts et 138 issus de la transmission communautaire. Comme d’habitude, la région de Dakar avec 60 cas communautaires reste l’épicentre de la pandémie.

Il faut noter que 527 patients ont été déclarés guéris alors que 50 cas graves sont en service de réanimation.

Depuis le début de la pandémie, 71 mille 927 cas ont été déclarés positifs dont 57 mille 374 guéris, 1671 décès et 1286 sous traitement.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page