leral.net | S'informer en temps réel

Bombardier / Eumeu Séne reprogrammé : Les dessous d’un report

La décision de ne pas organiser ce combat royal le 4 avril n’est pas fortuite. Le promoteur Assane Ndiaye est confronté à une kyrielle d’obstacles qu’il n’a pu franchir à temps.


Rédigé par leral.net le Lundi 6 Mars 2017 à 17:01 | | 0 commentaire(s)|

A plusieurs reprises et de façon récurrente, le promoteur Assane Ndiaye avait juré que le combat royal entre Bombardier de Mbour et Eumeu Sène de Tay Shinger se tiendrait le 4 avril prochain. A la veille du face-à-face entre Modou Anta de Thiès Mbollo et Zarco de Grand-Yoff Mbollo dimanche 26 février dernier à Bambey, le patron de Baol Productions avait réitéré son engagement. Moins d’une semaine plus tard, il se dédit. Le revirement de situation fait suite à quelques facteurs bloquants.

En effet, ce combat n’était pas encore régularisé pour la date du 4 avril. Cette procédure administrative impose au promoteur de verser au CNG les cachets déclarés. Sans être dans le secret des dieux, le combat Bombardier / Eumeu Sène ne peut être ficelé qu'à des coups de millions. En toute logique, si les moyens financiers étaient réunis, peut-être que le promoteur et ses partenaires n’allaient pas envisager un report. Depuis la signature du contrat, aucune manifestation n’a réuni les deux lutteurs.


Un état de fait qui présage une certaine précarité au niveau du sponsoring car s’il y avait des annonceurs fin prêts à débourser des millions pour ce combat, le promoteur ne devrait en aucun cas renvoyer ce gala. L’autre aspect non moins important, c’est la promotion de l’affiche. Le promoteur Assane Ndiaye avait indiqué qu’après sa journée du 12 mars prochain au stade Demba Diop, il va lancer la promotion de ce duel. Mais une si grande affiche ne saurait se vendre en l’espace de deux à trois semaines.


Sunulambj



Cliquez-ici pour regarder plus de videos