leral.net | S'informer en temps réel

Boy Kaïré : « Le départ du Cng, ça ne se négocie pas »


Rédigé par leral.net le Lundi 22 Octobre 2018 à 12:47 | | 0 commentaire(s)|

« Le mandat d’Alioune Sarr et ses 12 copains prennent fin le 31 octobre et comme il dit souvent qu’il n’est pas demandeur, on espère qu’il va lâcher l’affaire cette fois-ci », a pesté le président du collectif des lutteurs en activité, Khadim Gadiaga qui réclame un audit du Cng.

« L’Etat doit savoir que le mal vient de ces 13 personnes seulement. Nous voulons surtout que l’argent que récolte le CNG depuis 24 ans, qui avoisine les 100 millions soit audité », martèle Gadiaga.

Lui emboîtant le pas, Boy Kaïré ne va pas par quatre chemins pour porter l’estocade à Alioune Sarr et son équipe. « Les conclusions de ces plénières peuvent changer le visage de l’arène, mais avec une nouvelle équipe, mais pas Alioune Sarr. Ils sont là plus de 24 ans, on en a marre. Leur mandat prendra fin le 31 octobre, il est clair donc qu’ils ne seront plus là à cette date », a affirmé l’ancien lutteur de l’écurie Soumbédioune.

« Alioune Sarr et sa bande ne seront pas reconduite, sinon, on sera prêts à tout. Le départ du Cng ne se négocie pas. Le CNG est un mal pour le monde de la lutte. C’est l’un des maux qui gangrène ce sport », a-t-il ajouté.





Les Echos



Cliquez-ici pour regarder plus de videos