Ça balance encore à la LD : Le porte-parole accusé de recevoir 2 millions de Fcfa par mois de la part de Macky Sall

A la Ligue démocratique (LD), l’argent est au centre des débats. Après la sortie de Mamadou Ndoye il y a quelques semaines, révélant que la Ld recevait 4 millions de francs, c’est au tour de Souleymane Guèye Cissé qui s’illustre, à son tour, en accusant le porte-parole de la Ligue démocratique, de bénéficier de deux millions de Fcfa par mois de la part du président Macky Sall, après qu’il a quitté son poste de Directeur de Cabinet du ministre Khoudia Mbaye. Pour sa part, Moussa Sarr ne veut pas polémiquer sur cette affaire. Il demande plutôt à son accusateur d’apporter les preuves de ses allégations.


Rédigé par leral.net le Mardi 24 Octobre 2017 à 15:22 | | 0 commentaire(s)|

Ça balance encore à la LD : Le porte-parole accusé de recevoir 2 millions de Fcfa par mois de la part de Macky Sall
Souleymane Guèye Cissé, un des animateurs du Courant LD-Debout indique que « quand Abdoulaye Bathily était là, on n’avait pas un porte-parole qui restait chez lui, qui prenait le petit-déjeuner, le déjeuner et le diner et il avait deux millions de francs. C’est Moussa Sarr ; il a été directeur de cabinet et quand il a été démis de ses fonctions, il est allé pleurnicher auprès du Président Macky Sall pour garder ses avantages. Si j’étais à la place, je n’aurais pas pris ça. Il porte la voix de son ventre et non celle du parti… ».

Mais, se voulant « élégant », Moussa Sarr éviter des polémiques inutiles avancées dans l'émission Rfm matin. 

Pour lui, son accusateur doit apporter les preuves de ses propos. Il dit se fixer une règle en politique, à savoir, ne jamais répondre aux attaques personnelles mais plutôt à celles contre le Parti.  Après son départ du ministère, il se serait rapproché du département des finances pour faire arrêter son indemnité. Il se serait aussi rapproché de la direction des ressources humaines du ministère de l’Education pour reprendre service.



La rédaction de leral.net