leral.net | S'informer en temps réel

Can 2017: Lions indomptables - L'avant dernier obstacle !

Sur la route du sacre continental, le Cameroun a un obstacle de taille à franchir ce jeudi soir : le Ghana. Cette affiche de rêve aux allures d'une finale avant l'heure oppose en effet deux vieilles connaissances et deux poids lourds du football africain, au regard de leur trajectoire historique et de leur palmarès. Selon un adage qui fait école, « les grandes équipes ne meurent jamais ».


Rédigé par leral.net le Vendredi 3 Février 2017 à 00:54 | | 0 commentaire(s)|

Can 2017: Lions indomptables - L'avant dernier obstacle !
D'une compétition à l'autre, malgré des crises conjoncturelles, les passages à vide ou le renouvellement cyclique des effectifs, on dirait que les grosses pointures renaissent toujours. Comme le phœnix de la fable. Le fait que les Lions indomptables retrouvent les « Black Stars » à cette étape cruciale de la compétition relève de tout, sauf du hasard. Les deux équipes ont dû batailler ferme pour s'extraire de leurs groupes respectifs où figuraient déjà... tous les autres demi-finalistes ! En assurant l'essentiel à chaque match, le Ghana a terminé en tête avant de désillusionner la RDC. Plus laborieux, le parcours du Cameroun a paradoxalement permis à une équipe relativement jeune et peu expérimentée de s'aguerrir davantage et de gagner en confiance.
Est-il besoin de rappeler que les deux sélections ont en commun leur riche passé en Coupe d'Afrique des nations ? Avec quatre trophées déjà remportés par chacune, elles aspirent à se rapprocher de l'Egypte qui culmine à sept. D'où l'enjeu de la rencontre d'aujourd'hui dont l'issue va ouvrir au vainqueur la porte de la finale, avec la possibilité de remporter une cinquième couronne. Et d'occuper, par conséquent, le fauteuil du numéro 2 unique. Dans un tel contexte, la bataille s'annonce ardue et indécise. On assistera probablement à une opposition de styles entre des Ghanéens adeptes du jeu collectif, des beaux gestes techniques et des Camerounais rompus dans l'art de combiner l'engagement physique et la force mentale pour créer un cocktail inédit qui a déjà dérouté plus d'un adversaire. On pourrait même assister à une répétition du match des quarts de finale remporté face au Sénégal.

On peut imaginer des Lions très prudents en début de rencontre, cherchant dans un premier temps, de protéger leurs bases-arrière par une défense musclée, de manière à briser les velléités offensives, voire de semer le doute ou d'endormir un adversaire trop pressé d'ouvrir la marque pour mieux asseoir sa domination. Il est probable qu'après avoir contenu la fougue ghanéenne, les Camerounais sortent progressivement de de leurs retranchements pour porter des banderilles dans le camp adverse. Dans ce duel qui s'annonce épique, chacun des acteurs dispose de solides arguments. Le Ghana peut compter sur des joueurs très expérimentés comme les frères Ayew, Christian Atsu ou Asamoah Gyan qui évoluent ensemble depuis plusieurs années. Le Cameroun va s'appuyer en priorité sur la solidité d'un bloc qui laisse peu de faille.

source:allafrica