leral.net | S'informer en temps réel

Casamance: "Attika" dénonce "une reprise non déclarée de la guerre" et promet une riposte...


Rédigé par leral.net le Mardi 9 Janvier 2018 à 18:06 | | 0 commentaire(s)|

Casamance: "Attika" dénonce "une reprise non déclarée de la guerre" et promet une riposte...

Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Le "cessez-le-feu" noté ces dernières années en Casamance, est en en train de voler en éclats. Suite à l’attaque meurtrière de Boffa Bayottes, l’armée procède depuis hier à un reploiement de ses forces et le bombardement de la zone, selon les sources militaires citées par la presse.

Une information confirmée par "Attika", la branche armée du Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (Mfdc), selon un communiqué publié sur un site Internet qui lui sert de propagande. "Hier, lundi 8 janvier 2018, entre 15 et 16 heures, l’armée sénégalaise a émise 4 tirs en direction des positions du MFDC. A 21h33 minutes ils ont repris la même opération en effectuant deux tirs toujours en direction des supposées positions du MFDC. Parallèlement, un convoi de véhicules de transports d’hommes de troupes a été aperçu par les combattants sur la RN4 et sur la route de Toubacouta vers 16 heures puis un second convoi a été enregistré sur les mêmes axes vers 20h 30mn", renseigne ledit communiqué.

Face à ce qu’il considère comme "une reprise non-déclarée de la guerre par Macky Sall", "Attika" prévient que ses "combattants sont fin prêts et attend de pied ferme, sur le terrain de combat, les troupes de l’envahisseur sénégalais".

Par ailleurs, le communiqué souligne que la branche armée du MFDC a envoyé des messages dans tous "les villages et même dans certains quartiers de Ziguinchor, pour les inviter à se mettre à l’abri dans leurs maisons…".