leral.net | S'informer en temps réel

Casamance- Déclaration du Cercle des Intellectuels et universitaires du MFDC : L’armée sénégalaise provoque Attika sur son front Sud.


Rédigé par leral.net le Mercredi 10 Janvier 2018 à 08:17 | | 9 commentaire(s)|

Casamance- Déclaration du Cercle des Intellectuels et universitaires du MFDC : L’armée sénégalaise provoque Attika sur son front Sud.
Macky Sall siffle la fin de son accalmie de 5 ans en Casamance

Depuis cette fin de week-end, comme nous l’a rapporté le JDP Journal du pays le quotidien en ligne de la Casamance en lutte, des centaines de militaires sénégalais se sont lancés dans une opération de provocation contre Attika.

Plusieurs obus lancés par les Jambars, sont tombés à proximité des bases d´Attika. Sous prétexte de la traque contre les auteurs de la tuerie de Boffa, Macky Sall, chef des armées a donné l’ordre de relancer la guerre en Casamance. Alors, de grâce, qu´il ne revienne pas raconter des salades á ses compatriotes, sur l’imminence de la paix en Casamance.

Nous prenons à témoin l’opinion internationale, l’opinion casamançaise, les élites casamanquais, Sant Egidio les ecclésiastes de Rome qui cassent la Casamance, face á ces actes de guerre. Car, en effet, sans même commencer quelque enquête, sans même laisser les populations essuyer leurs larmes, sans aucun respect à la mémoire des morts, l’armée arrogante, endo colonialiste du Sénégal, instaure de nouveau l’instabilité dans la sous-région.

L’ordre a été donné à toutes les bases, d´Attika de faire preuve de vigilance, au besoin, de résistance. Du coup, n´ayant donné aucun ordre de combat, le Mfdc considère que Macky Sall tirera toutes les conséquences de sa déferlante colère de « lion qui dort » sur la Casamance.

L’heure doit être plus à l’attitude responsable, consistant à réunir toutes les conditions requises pour l’ouverture d’un vrai processus de paix en Casamance. Celui-ci ne pouvant nullement au préalable faire l’économie d’un accord politique – d´une implication massive et critique de tous les Casamançais sans distinction – d´un recours á un médiateur pas folklorique comme Sant Egidio, mais étatique ou inter étatique.

C’est l’occasion ici pour nous, au vu de ce drame que vient de connaître la Casamance, au vu de l’escalade qui commence, au vu des effets contre-productifs des discussions opaques de Rome, de demander fortement la fin des bons offices de la communauté Sant Egidio, ainsi que celle de la gestion militaire du dossier casamançais par le Contre-Amiral Sarr, le Colonel Kane, la Taupe Yannick.

Car ils travaillent paradoxalement plus à susciter la haine, la rivalité, la confusion, au sein des casamançais en lutte qu’a les rassembler, afin qu’ils puissent relever ensemble les défis de la paix. De la paix dans la justice et dans la vérité.




Dr Ahmed Apakena Diéme, consultant, membre du CIU du Mfdc Bonn / RFA.










Hebergeur d'image