leral.net | S'informer en temps réel

Célébration du 8 mars: L'élimination de toute forme de discrimination aux femmes, exigée


Rédigé par leral.net le Lundi 8 Mars 2021 à 11:15 | | 0 commentaire(s)|

Célébration du 8 mars: L'élimination de toute forme de discrimination aux femmes, exigée
La coordination des femmes du collectif citoyen Noo Lank dénonce l'arrestation "illégale et abusive" des femmes de Pastef, juste parce qu'elles ont participé à une marche pacifique dans l'affaire Sonko-Adji Sarr. Raison pour laquelle les femmes de Noo Lank invitent les autorités sénégalaises à "respecter les droits des femmes de manifester librement et de protester au besoin", mais également á "laisser le libre droit aux femmes de jouer leur partition dans la vie politique, sociale et économique".

Le collectif des femmes invite à faire entendre les revendications des femmes au Sénégal, "où cette journée de la femme coïncide avec une période d'un conflit politique, où les femmes sont les premières victimes de violences". A travers un liste de doléances, elles exigent : l'élimination de toute forme de de discrimination à l'égard des femmes, la criminalisation de la mutilation génitale, de nouvelles législations nationales et de reformes constitutionnelles, garantissant le juste accès des femmes à la vie politique, le droit à la santé.

En cette journée spéciale, elles rendent hommage aux pionnières de la lutte féminine qui ont marqué l'histoire du Sénégal, " à l'image de la reine Ndatté Yalla Mbodj, Mame Diarra Bousso, Aline Sitoe Diatta, Rose Dieng-Kuntz, Adja Rose Basse, Caroline Faye Diop, sans oublier Mariama Bâ et les autres femmes leaders, nos héroïnes, qui ont ouvert la voie à d'autres femmes pour changer l'histoire de toute une nation".

La coordination des femmes du collectif invite les femmes sénégalaises "à rejoindre toutes les forces vives de la nation pour dire non à l'injustice et à défendre la démocratie".



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page