leral.net | S'informer en temps réel

Cérémonie de prestation de serment d'avocats stagiaires: Le procureur général Lansana Diaby répond aux détracteurs de la justice


Rédigé par leral.net le Jeudi 28 Décembre 2017 à 12:58 | | 0 commentaire(s)|

Le Barreau sénégalais s'enrichit. Quatorze avocats stagiaires dont trois femmes, ont prêté serment hier, devant le premier président de la Cour d'appel de Dakar. En faisant ses observations, le procureur général en a profité pour apporter la réplique aux détracteurs de la justice, en particulier de la magistrature.

"La justice est livrée à la vindicte populaire, en commençant par les membres de notre famille (judiciaire). On reproche aux magistrats leur manque de courage et d'indépendance. Certains vont même jusqu'à parler d'affaire traitée à la présidence", a martelé Lansana Diaby dans une salle archicomble. Poursuivant, il a ajouté que cela ne doit pas ébranler les magistrats, dans la mesure où, dit-il, "la justice laisse rarement indifférent". "La justice n'est pas là pour faire plaisir et tout ce qu'on attend du juge, c'est qu'il soit libre et indépendant", a-t-il déclaré.

Le chef du parquet de la Cour d'appel est également revenu sur les relations entre les avocats et les magistrats. A ce propos, il a dénoncé l'incident survenu en février 2016 entre la juge qui présidait l'audience des flagrants délits du tribunal de Grande instance de Dakar et une avocate du barreau de Paris. Ce jour_là, l'audience avait été bloquée pendant près de deux heures, car la robe noire a été arrêtée pour trouble. " Évitons ce genre de spectacles", a fulminé Lansana Diaby. A la suite de cet éclairage, le premier président a reçu le serment des récipiendaires.

Auparavant, Demba Kandji avait magnifié la présence du Bâtonnier Ely Ousmane Sar, du fait qu'il soit le premier parrain à assister à une prestation de serment. Aussi, le juge a-t-il conseillé aux stagiaires de marcher sur les traces de leur parrain, en n'ayant pas peur d'assumer leurs positions, même dans la solitude.