leral.net | S'informer en temps réel

Cérémonie de remise de décorations à 70 agents du ministère de la Pêche et de l'Economie maritime

Le ministre de la Pêche et de l'Economie maritime Oumar Guèye, a présidé hier la cérémonie de décoration à 70 agents du Ministère et acteurs de la Pêche dont le mérite est reconnu, à travers la remis, dans les différents grades nationaux, de distinctions et reconnaissance officiellse de la nation. Par ailleurs, le Ministre a exhorté ses agents à maintenir la dynamique de développement du secteur de la pêche devenu, ces cinq dernières années, le premier poste d’exportation du pays.


Rédigé par leral.net le Vendredi 19 Janvier 2018 à 12:45 | | 0 commentaire(s)|

Le ministre Oumar Guèye qui a présidé hier une cérémonie de décoration de 70 agents du ministère de la Pêche, a déclaré que "seul le travail paie". Il a poursuitvi son propos en soulignant que "la remise de décoration aux ordres nationaux constitue un moment solennel dans la vie des récipiendaires qui reçoivent au nom du Président Macky Sall, la décoration de reconnaissance d'efforts, de travail, de services rendus à la nation, c'est la raison pour laquelle nous avons organisé cette cérémonie".

Faisant l'éloge du travail bien fait, le Ministre de la Pêche s’est adressé aux distingués lauréats : « Il n’y a pas de mystère, il faut se sacrifier au travail. Je vous exhorte à maintenir cette bonne dynamique qui nous accompagne et qui nous vaut aujourd’hui, les plus beaux résultats dans ce département. Soyez-en donc, tous, félicités et encouragés». Pour Oumar Guèye, ce jour est un moment très fort dans la vie d'une nation et pour les récipiendaires ainsi qu'une invite à la population sénégalaise, à adhérer à l'appel du Président Macky Sall pour le travail.

En marge de cette cérémonie, le ministre a aussi abordé la problématique du développement du secteur de la pêche et de l'économie maritime, qui constitue un secteur phare de la mise en oeuvre du Plan Sénégal émergent, un secteur inscrit dans l'axe 1, c'est à dire la transformation structurelle de notre économie vers une croissance inclusive.

En effet, dira-t-il, la pêche est le premier secteur d'exportation au Sénégal depuis 2015, avec une exportation chiffrée à 114 milliards de francs Cfa. En 2016, ce secteur a crû avec 204 milliards avant de culminer à 244 milliards, en 2017. Selon lui, la pêche occupe une place très importante dans les rentrées de devises de notre pays.

"C'est également un secteur porteur qui fait travailler 600.000 personnes mais aussi un secteur qui contribue à 3,2% de notre produit intérieur brut. 75% de nos besoins en protéines animales nous proviennent de la pêche, raison pour laquelle nous continuons à moderniser ce secteur, suivant en cela les directives et instructions du Président Macky Sall", affirme-t-il.

Pour le ministre de la Pêche et de l'Economie maritime, beaucoup d'efforts sont également en train d’être faits dans les infrastructures. "La pêche a fait, aujourd’hui, des bonds significatifs, des pas de géant et des réalisations tangibles : les bateaux ‘’Aguène" et "Diambogne’’, la subvention des moteurs des pirogues à 20 milliards FCFa, l’agrément, cette année, de 17 quais de pêche, alors qu’on en était à 6 seulement en 2006. Ensuite, il faut noter les efforts fournis par le département dans le cadre de la lutte contre la pêche illicite et illégale appelée "INN ", renseigne-t-il.

Mieux, renchérit le Ministre de la Pêche, « 2 nouveaux ports seront construits très prochainement, avec un secteur aquacole qui atteint sa vitesse de croisière, entre autres ».

Par ailleurs, M. Oumar Guèye a fait savoir qu'"une politique de géolocalisation est en train d’être développée pour permettre de suivre la pirogue en tout lieu et son avantage est qu'en cas de danger en mer, au lieu d'aller chercher la pirogue, elle se fera localiser".


Ndèye Safiétou Nam