leral.net | S'informer en temps réel

Chantage présumé : liberté provisoire refusée pour Moïse Rampino


Rédigé par leral.net le Lundi 23 Avril 2018 à 16:44 | | 0 commentaire(s)|

Chantage présumé : liberté provisoire refusée pour Moïse Rampino
Après Cheikh Gadiaga, le Doyen des juges a aussi refusé, selon Libération, la liberté provisoire à Moïse Rampino. En effet, ce dernier avait déposé une demande dans ce sens à la suite de son audition dans le fond.

Le parquet et le Doyen des juges ont dit niet. D’après Libération, les auditions au fond ont permis de lever un coin du voile, sur ce scandale. Car, Cheikh Gadiaga a pu recevoir, via ses articles et manœuvres frauduleuses, la rondelette somme de 5 millions de nos francs d’une des victimes. Sur ce montant, il a encaissé la somme de 2 millions de F Cfa, selon les aveux de son nègre de service, Moïse Rampino.





Actusen



Cliquez-ici pour regarder plus de videos