leral.net | S'informer en temps réel

Cheikh Sidy Mokhtar Mbacké : l’homme de l’ombre


Rédigé par leral.net le Mercredi 8 Novembre 2017 à 08:00 | | 0 commentaire(s)|


Il est le 7e khalife des Mourides. Plus connu sous le nom de Serigne Cheikh Maty Lèye, Serigne Sidy Mokhtar Mbacké a toujours œuvré dans l’ombre pour continuer la mission que Serigne Touba a assignée à ses pères et frères qui l’ont précédé. Zoom sur un érudit a la discrétion légendaire

Il est le 7e khalife des mourides. Plus connu sous le nom de Serigne Cheikh Maty Lèye, il est né en 1924 à Mbacké Kadior, village ou Serigne Cheikh Bara son père et frère de Serigne Fallou avait l’habitude de se retirer pour apprendre le Coran et pratiquer les préceptes de l’islam.

Il a subi une formation complète sur le mysticisme. Ce qui lui a permis de mener beaucoup d’activités, tel que l’élevage, l’agriculture, l’éducation spirituelle sur la méthode et l’enseignement de Cheikh Ahmadou Bamba. Ce sont d’ailleurs ces activités qui faisaient qu’il n’était pas connu avant de devenir Khalife de Serigne Bara Mbacke.

Il a débuté son khalifat le 22 mai 1990, succedant ainsi à son grand frère Serigne Abdoul Aziz Bara Mbacké qui n’avait ménagé aucun effort pour conserver l’héritage de Serigne Modou Bara, premier khalife de Serigne Bara, de 1936 à 1952. Depuis que Serigne Sidy Mokhtar occupe le khalifat de Serigne Bara, il a poursuivi l’œuvre de son père et de ses deux grands frères qui l’avaient précédé.

Il s’est toujours occupé de l’entretien et de la construction des mosquées de l’aménagement des terres, la création de « daara » et des maisons dédiées à Serigne Bara. Il a permis à beaucoup de personnes d’effectuer le pèlerinage à la Mecque, prenant en charge tous les frais. Une tâche qu’il continue encore d’effectuer aujourd’hui.

Il a également mis à la disposition du khalifat de Serigne Bara, et ceci pour toujours, la maison qu’il avait construit à Mbacké Kadior, qu’il a consacrée comme « hadiya » à Serigne Bara. Il a aussi construit une maison de khalife à Gouye mbinde, une bibliothèque ainsi qu’une mosquée. Aux Hlm 4, il a acheté une maison d’une valeur de plus de 100 000 000 FCFA, qu’il a offerte comme « hadiya » à Serigne Bara.

Il a créé beaucoup de Daaras pour l’apprentissage du Coran et l’éducation spirituelle, comme à « Kër Ngana ». Il a complètement rénové le mausolée de Serigne Bara aux cimetières de Touba. Serigne Sidy Maty Leye succède à Serigne Bara Mbacké Fallilou le 1 juillet 2010, à la tête de la confrérie mouride comme 7e khalife de Serigne Touba.

Depuis 7 ans, il se distingue par sa discrétion. Loin de la lumières des villes, il se consacre à la pratique de la Sunna du prophète Mohamad(PSL). Il est certain que son legs familial est plus riche et durable que tout autre héritage et activité.

Ce qui rassure du coup tous les Mourides, parce que leur khalife général est un soufi, qui n’a d’intérêt que pour l’adoration d’Allah, les louanges au meilleur de ses prophètes et de la vivification de l’œuvre de son grand-père, Khadimou Rassoul. Un immense et seul utile chantier, qui fait qu’il est averti de toute modernité et s’attache à imprimer sa marque sur l’évolution du monde, pour le bonheur des hommes.

Les Mourides ont été d’emblée rassures à cause du chiffre 7 qui est révélateur : en effet, il est le 7e khalife de Serigne Touba. C’est lui qui a porté les minarets de la grande mosquée de 5 à 7. Il est le septième fils du très mystique Serigne Bara. Serigne Sidy Mokhtar Mbacké est devenu khalife général des mourides, le mois de juillet, qui est le 7e de l’année. Les cieux sont sept, tout comme la terre. La semaine compte 7 jours. Certains voient en lui le dernier fils de Serigne Touba sur terre, le regretté Serigne Saliou.



Direct info








Hebergeur d'image