leral.net | S'informer en temps réel

Chipeur de briques : Le maçon écope d’une peine de deux ans dont un mois ferme

Désormais, Babacar Mballo va bien y réfléchir avant de commettre le même forfait qui lui a valu la prison. Pour gagner plus d’argent, il avait proposé de vendre à son employeur, des briques à 225 F l’unité. Ce dernier, qui croyait que les briques appartenaient à son maçon, a mis la main à la poche. "L’As"


Rédigé par leral.net le Mercredi 1 Juin 2022 à 17:02 | | 0 commentaire(s)|

Ainsi, à plusieurs reprises, le maçon a loué une charrette pour se rendre à quelques centaines de mètres de son chantier, pour voler des briques. Mais, au troisième jour, une dame habitant près de la parcelle où les briques sont stockées, a constaté le vol. En recherchant le voleur, elle aperçoit Babacar Mballo vers 12h, avec sa charrette, en train de prendre les briques.

C’est ainsi que la dame prend son téléphone et appelle Awa Diop, la propriétaire des briques, pour l’en informer. Cette dernière prend un taxi et se rend à Malicounda. Accompagnée de sa sœur, les deux dames suivent les traces de la charrette jusqu’au chantier de Mballo.

Elles informent le commandant de brigade de gendarmerie de Malicounda, qui déploie ses hommes pour arrêter le mis en cause. Le maçon n’a pas cherché à nier les faits devant les enquêteurs.

A la barre du tribunal de Mbour, Babacar Mballo a reconnu les faits. Il a sollicité la clémence de la justice. Finalement, le tribunal a condamné Babacar Mballo à deux ans de prison dont un mois ferme et une amende de 225 500 FCfa.


Titre de votre page Titre de votre page