leral.net | S'informer en temps réel

Chronique Afrique Debout- Massalikoul Jinane : Pour l’Islam et les Musulmans

Dans les recueils de Boukhari et Mouslim, citons ce hadith du Prophète-sur lui bénédiction et salut - : « Quiconque a construit une mosquée où est invoqué le nom de Dieu, le Très Haut lui construira une demeure au paradis ». C'est dans cet esprit de réalisation d’une œuvre pour l’Islam et les musulmans que la mosquée MASSALIKOUL JINANE qui signifie en arabe « les chemins des paradis » a été conçue et fut édifiée.


Rédigé par leral.net le Lundi 16 Septembre 2019 à 19:27 | | 0 commentaire(s)|

MASSALIKOUL JINANE est déjà l'un des plus beaux monuments de l’architecture islamique. Se dresse, aujourd'hui, au sein de la capitale sénégalaise, l’un des plus beaux édifices religieux à travers le monde. Un véritable chef d’œuvre de l’architecture arabo -musulmane de, par son style, son ornementation, ses dimensions exceptionnelles, sa beauté. Elle a été une prouesse architecturale mais aussi un défi à relever pour sa construction.

Elle se distingue par la réussite harmonieuse entre les caractéristiques de plusieurs styles de l'Art islamique et les progrès techniques dictés par la grandiosité de l’œuvre et les exigences de la vie moderne. Son architecture s’inspire profondément de la pureté et de la richesse culturelle de l’Art islamique et par les techniques de construction qui ont fait la renommée de nombreux pays à travers les siècles. Il est donc tout à fait juste de rendre hommage à tous ceux qui se sont mobilisés pour que cette œuvre grandiose voit le jour.

La mosquée est une institution primordiale en Islam, elle est le symbole même de la foi, de l'identité et de la civilisation islamique. Lieu de prières, lieu de culte où les fidèles se réunissent, plusieurs fois par jour, pour accomplir leurs prières, c'est dans et autour d'elle que continue de se construire l'idéal unitaire du monde musulman.

Noyau central des cités de l'Islam, celles- ci voient leur importance et leur renommée se mesurer souvent au nombre et à la somptuosité de leurs mosquées. C’est la raison pour laquelle, la réputation de la mosquée de la ville sainte Touba a largement dépassé les frontières du Sénégal.

L’Islam, ses institutions, sa théologie, son droit tout au long des siècles n'ont jamais cessé de s'écrire au pluriel. C'est pourquoi, la mosquée par ses dimensions physique, symbolique, institutionnelle s'est adaptée à différents contextes culturels, historiques et sociopolitiques. Elle est un lieu où les musulmans s'inscrivent dans l’histoire, témoignent de leur foi dans le monde contemporain.

La mosquée n'est pas un lieu clos fermé sur lui-même, bien au contraire, c'est un lieu de rassemblement, un carrefour où se rencontrent les croyants pris dans leur diversité.

Que ce soit à l'échelle du village ou du quartier dans la capitale, la mosquée est un maillon, elle est un élément de structuration de l'espace social. C'est ainsi que des mariages y sont célébrés mais aussi des prières au mort. L’imam qui y dirige la prière collective est un religieux très respecté. Précisons que le terme imam signifie « celui qui est devant, celui qui montre la voie". Très souvent, trait d'union entre le collectif (direction de la prière), et l'individuel en étant à l'écoute du croyant se réclamant de la Umma dans sa relation avec son Dieu. C'est comme cela qu'il contribue à la "socialité " de l’Islam, au sens où des rapports sociaux s'installent par rapport au religieux mais aussi au politique mais aussi en interaction avec ces deux champs.

MASSALIKOUL JINANE s'inscrit dans la ligne somptueuse des édifices religieux dans le monde arabe, comme celle de la mosquée Hassan II, ou encore la mosquée Muhammad al Amin à Beyrouth etc. Elle est ainsi un lieu de création sociale, architecturale et même technologique.

MASSALIKOUL JINANE a désormais sa place dans ce patrimoine, et a déjà posé son style dans la circulation mondiale des styles architecturaux, sur les rives de l'Océan Atlantique mais aussi dans le Sahel. Sa construction moderne va désormais alimenter les répertoires architecturaux dans le monde comme cela s'est passé dans les sociétés occidentales pour les églises. Elle occupe désormais une place dans les grands projets urbains et elle s'est insérée dans un complexe abritant des lieux d'enseignement, de formation, des espaces d’échanges, des bâtiments comprenant des œuvres sociales.

De par sa conception faisant appel à une participation volontaire des citoyens sénégalais et une contribution de l'Etat ; elle est une innovation économique. N'est-ce pas que cela constitue une forme particulière de" partenariat public-privé " pour reprendre une notion à la mode ?

La mosquée est aussi un lieu d'acteurs en mouvement ; des fidèles qui se déplacent, qui circulent, pour s'y rendre pour la prière ou pour une formation. On voit s'installer, en son sein, des sphères de dialogue entre les musulmans. Elle sera sans conteste le point de départ de pèlerinages, de processions pour la visiter. Elle concourt ainsi à la citadinité de ses fidèles.

MASSALIKOUL JINANE sera un phare pour tous les musulmans d'Afrique, elle symbolise la force de la foi et est un témoignage fort : un lieu de prières et d'inspiration religieuse pour tous les musulmans .Elle se dresse majestueuse, merveilleuse et sa vue, sa contemplation nous remplit d’émotion.

A l'heure où les grandes "démocraties" européennes (France, Suisse) mettent des obstacles multiples pour autoriser la construction de mosquées sur leur territoire ou quand elles le font, après 18 ans d'attente, elles refusent que des minarets soient érigés dans les mosquées : ainsi les mosquées ressemblent à des garages ou des salles de gymnase et perdent leur essence. Célébrons alors que sur les terres africaines ; cathédrales et mosquées sont érigées sans entrave et ni discrimination.

La mosquée n'échappe pas à son temps. Une œuvre aussi importante, par l’investissement mais aussi, par son espace, son volume, par ses décorations et la qualité extraordinaire de ses finitions, va devoir bureaucratiser son organisation et professionnaliser sa gestion et sa maintenance.

Institution sociale par excellence, la mosquée est également un espace de vie. L'histoire a prouvé qu'elle pouvait être le creuset des dynamiques de changement social et de l'innovation culturelle et en cela aussi, la mosquée MASSALIKOUL JINANE en est une belle illustration.
MASSALIKOUL JINANE ! YA SALAM ! YA SALAM !

Mme Fatime Raymonne Habré



Cliquez-ici pour regarder plus de videos