leral.net | S'informer en temps réel

Cité dans l’Affaire Cheikh Gadiaga, Gaston Mbengue nie tout en bloc


Rédigé par leral.net le Mardi 26 Décembre 2017 à 15:25 | | 0 commentaire(s)|

Cuisiné pendant une heure de temps par la Section de Recherches (SR) de la gendarmerie de Colobane, Gaston Mbengue, vient de sortir de son face-à-face avec les enquêteurs. 

Selon certaines informations, le promoteur de lutte a nié toute implication dans cette affaire. Avant de regretter son « seul tort », qui a été, informe-t-il, «d'avoir, à la demande (de Cheikh Gadiaga), présenté à ces personnalités », renseigne "Dakar Actu".  
  
Gaston Mbengue a été cité par Cheikh Gadiaga et Moïse Rampino, qui sont accusés d’avoir mis en place un site d’informations pour s’attaquer à des personnalités de la République, avant de les faire chanter. 

Il est soupçonné d’avoir joué les intermédiaires auprès des victimes.  

 Au cours de ce face-à-face où les nerfs étaient tendus par moments, le promoteur a révélé que Amadou Ba a effectivement offert à Gadiaga une somme d’argent. Toutefois, a recadré Gaston Mbengue, l’argentier de l’Etat, en libérant le pactole, a conseillé à Gadiaga d’aller chercher un boulot, en cessant de jouer au maitre-chanteur. « Nous pouvons même t’aider en finançant tes projets dans le cadre des fonds de l’Etat disponibles à cet effet », aurait dit le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, cité par le Lougatois. Irrité par les dénégations du jet-setteur au bout d’une heure d’interrogatoire, Gaston balance à l’endroit de Gadiaga : « Tu es un vrai menteur ». 

Dans le même créneau de révélations, il nous est revenu que Cheikh Gadiaga, qui voulait décliner la paternité de certains écrits du site incriminé, a été lâché par son nègre Moïse Rampino. « J’écrivais sous ta dictée », a enfoncé le jeune homme.   

Pour mémoire, vendredi dernier, Cheikh Mbacké Gadiaga, propriétaire d’un site d’information, a été arrêté par la gendarmerie à la suite d’une plainte déposée par le directeur des Aéroports du Sénégal Ppae Maël Diop. Le singulier patron de presse, selon l’accusation, essayait d’exercer un chantage sur M.Diop et sur d’autres personnalités de l’Etat dont le ministre Amadou Ba. 



Cliquez-ici pour regarder plus de videos