leral.net | S'informer en temps réel

Colère du collectif des restaurateurs


Rédigé par leral.net le Vendredi 26 Février 2021 à 10:08 | | 0 commentaire(s)|

Réunis en collectif dénommé «Laissez-nous livrer», les tenants de restaurants regrettent que depuis le 6 janvier 2021, date du nouveau couvre-feu, ils vivent une situation intenable. Dans un communiqué, le collectif indique que la fréquentation de leurs points de vente s’est effondrée.

En outre, rapporte "L'As", les livraisons à domicile sont strictement interdites au-delà de 21h, en diamétrale opposition avec la stratégie menée lors du premier couvre-feu, selon le collectif. Ce qui entraîne un manque à gagner allant jusqu’à 70% de leur chiffre d’affaires, la fermeture de certains restaurants et le licenciement de travailleurs. Le 26 janvier dernier, le collectif a été reçu par le gouverneur et le préfet de Dakar sur demande du ministre de l’Intérieur. A l’issue de la rencontre, il a été retenu de donner une liste d’agents pour livrer les commandes pendant la nuit.

Des listes nominatives ont été rapidement communiquées par courriel à la préfecture. Seulement, dénonce le collectif, depuis cette réunion, rien n’a bougé malgré les multiples relances suivies d’une rencontre avec le directeur de Cabinet du ministre de l’Intérieur. Depuis lors, le collectif attend l’autorisation du ministre de l’Intérieur, Antoine Félix Diome.

Pourtant, ils demandent juste l’autorisation de livrer les commandes de leurs clients le soir. Le collectif rappelle que dans le monde entier, y compris dans les pays les plus affectés par la covid-19, les restaurants et sociétés de livraison ont pu continuer à travailler, même lors des confinements les plus stricts.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos