leral.net | S'informer en temps réel

Combat Modou Lo-Lac 2, dimanche 16 juillet, à Demba Diop : Jour de vérité

Demain, ce sera jour de vérité pour Lac de Guiers 2 et Modou Lô. Les deux lutteurs engagés par Pape Abdou Fall, vont disputer un duel aux allures de clarification, aux enjeux multiples et dont l’issue influera forcément sur l’avenir de l’un et de l’autre.


Rédigé par leral.net le Samedi 15 Juillet 2017 à 11:06 | | 0 commentaire(s)|

Au terme d’une saison bien terne en événements, l’arène fait place au grand choc entre Modou Lô et Lac 2 prévu demain, dimanche 16 juillet, au stade Demba Diop. Ce sont les amoureux de «caxabal», «mbot» et autres techniques bien propres à la lutte avec frappe, qui vont être servis lors de cette affiche concoctée par la structure Pape Abdou Fall Production. Deux anciens adversaires qui se retrouvent en ce dimanche 16 juillet 2017.

Leur combat sera très différent du précédent. Entre 2011 et 2017, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts. Lac de Guiers 2 et Modou Lô ont gagné en maturité et en expérience. Après un combat nul le 4 avril 2011, ces deux ténors doivent vraiment régler leurs comptes.

En effet, dans ce nouveau choc, le premier enjeu serait une clarification. Les leaders respectifs de Walo et Rock Energie doivent montrer le meilleur d’eux-mêmes, pour prouver à la face du monde qui est le plus fort. Modou Lô et Lac de Guiers 2 trônent actuellement au sommet de la lutte avec frappe.

Battu par Bombardier, Modou Lô s’est racheté en battant Gris Bordeaux de Fass. Modou Lô a un œil sur le vainqueur du prochain combat royal Bombardier/Eumeu Sène. Pour y arriver, il doit obligatoirement vaincre Lac 2. Cette fois, il s’achemine vers le combat sans doute le plus dur, voire le plus risqué de sa carrière.

Nombre d’analystes, qui lui reconnaissent un talent dans la lutte pure, ont toutefois à redire sur ses arguments physiques, tout en doutant de ses capacités à faire face à un adversaire très redoutable dans la bagarre.

Lac 2, lui,  a besoin de victoire pour confirmer cette victoire acquise devant Yekini, mais également prouver qu’il fait partie de la crème de la lutte sénégalaise. Réputé être un puncheur hors-pair et un fin tacticien, il a promis de rabattre le caquet de son adversaire.

La bagarre, qui est revenue très souvent dans leur communication d’avant-combat, ne sera certainement pas absente de ce duel. Mais les lutteurs nous ont habitués à des adresses dont le seul objectif est de tromper l'adversaire. L’on sait, en effet, qu’un combattant ne dit presque jamais la stratégie qu’il compte mettre en œuvre pour battre son adversaire.

Mais, quoi qu’il en soit, les deux lutteurs ont l’obligation de faire oublier leur premier affrontement qui n’a nullement honoré ces deux grands champions. Le public ne demande pas moins que du spectacle et un combat disputé de bout en bout. «Bou dara sedd. Na lepp yengu".



Les Echos



Cliquez-ici pour regarder plus de videos