leral.net | S'informer en temps réel

Commune de Ngayokhème: La jeunesse veut détrôner Mbagnick Ndiaye

L’ancien ministre de la Culture, Mbagnick Ndiaye, aura du pain sur la planche s’il présente sa candidature à la mairie de Ngayokhème lors des élections locales du 23 janvier prochain. Non contents de lui tourner le dos, les jeunes, qui avaient porté sa candidature lors des dernières Locales, convoitent son fauteuil. "L'As"


Rédigé par leral.net le Mercredi 14 Juillet 2021 à 09:24 | | 0 commentaire(s)|

Commune de Ngayokhème: La jeunesse veut détrôner Mbagnick Ndiaye
Leur choix porte désormais sur Aliou Mbine Tock Faye, directeur des services techniques du Coud, par ailleurs président de la Commission des Finances à la mairie de Ngayokhème.

Rien ne peut désormais freiner «Le Nouvel Elan» des jeunes de la commune de Ngayokhème, conduits par Aliou Faye, directeur des services techniques au Centre des Oeuvres Universitaires de Dakar (Coud), par ailleurs président de la Commission des Finances de la mairie de Ngayokhème.

Ces jeunes qui avaient soutenu la candidature de Mbagnick Ndiaye à Ngayokhème en 2014, veulent à présent l’envoyer à la retraite. «Nous avons nuitamment fait venir Mbagnick Ndiaye à Ngayokhème en 2014. Nous l’avons investi contre la volonté de ses parents et camarades de parti. Nous l’avons soutenu et défendu contre tous. Aujourd’hui, il s’est ligué avec les gens qui l’ont farouchement combattu pour nous combattre», a martelé le candidat du mouvement Nouvel Elan, Aliou Faye.

Convaincu de sa victoire au soir du 23 janvier prochain, il invite son ex-mentor Mbagnick Ndiaye à faire preuve de sagesse et de grandeur, afin de sortir par la grande porte.

«Nous demandons au vieux de transmettre les dossiers dans la sagesse. Et en retour, nous lui promettons de lui attribuer le titre de maire honoraire de la commune de Ngayokhème», a déclaré monsieur Faye lors d’un meeting.

Déjà dans la peau de maire, Aliou Faye s’engage à assurer aux populations une meilleure prise en charge. «Beaucoup de doléances m’ont été soumises par les populations et je promets de les satisfaire avant les Locales. Ngayokhème doit émerger. Le vieux a travaillé, mais il reste encore énormément de choses à réaliser dans cette commune. Et je promets de combler ce vide», dit-il, avant de prendre l’engagement d’appuyer dans un court délai, tous les groupements de femmes, de construire des toilettes dans les CEM qui en sont dépourvus. Il promet de réaliser des adductions d’eau pour les villages qui ne disposent toujours pas du liquide précieux.

«Nous allons occuper le terrain, faire des animations politiques. Aujourd’hui commence notre campagne et nous la mènerons dans la discipline», affirme Aliou Faye, qui invite Mbagnick Ndiaye à arrêter ses manipulations et intimidations.

«Rien, ni personne ne peut nous détourner de notre objectif. Notre Elan ne peut être brisé», clame-t-il.








L’As



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page