Communication du groupe parlementaire de la mouvance présidentielle : Benno Bokk Yakaar zappe l’affaire Khalifa Sall et soutient Cheikh Tidiane Gadio

Le groupe parlementaire de la coalition Benno Bokk Yakaar (Bby) s’est réunie pour donner leur avis sur l’actualité. Ainsi, l’affaire Khalifa Sall a été savamment éludée par le président dudit groupe Amymerou Gningue, qui par ailleurs, a manifeste sa solidarité au député Cheikh Tidiane Gadio inculpé dans une affaire de blanchiment d’argent aux Etats-Unis.


Rédigé par leral.net le Jeudi 23 Novembre 2017 à 17:17 | | 0 commentaire(s)|

Apres les travaux au niveau des commissions techniques qui ont duré du 23 au 31 octobre, le groupe parlementaire de la mouvance présidentielle s’est réuni ce jeudi 23 novembre pour prendre position sur des sujets d’actualité qui défraient la chronique.

De la vente des migrants en Lybie à l’affaire Cheikh Tidiane Gadio en passant par l’incendie du PaKk Lambaye et le dialogue politique, le groupe parlementaire de Macky Sall, face à la presse, a disserté sur tout à l'exception de la question du député-maire de Dakar Khalifa Sall, inculpé dans l’affaire de la caisse de la mairie de la capitale. « Nous devons avoir l’obligation de droit de réserve dans certaines questions pendantes devant la justice », a insinué le président du groupe parlementaire, Aymerou Gnigue, qui informe par ailleurs que le budget de l’année 2018 est arrêté à 3700 milliards de Fcfa.

A cet effet, le groupe parlementaire Bby tient également à saluer les performances faites par le Président Macky Sall et son gouvernement. « C’est une vraie marque de satisfaction avec un taux de croissance économique de 6 % en 2015, 2016 et 2017. Il faut dire que c’est une prouesse et c’est la première fois que le Sénégal enregistre ces résultats », renseigne le président dudit groupe par ailleurs maire de Mérina Dakhar. Avant de continuer, « il faut appuyer le gouvernement pour amplifier ces résultats et si nous maintenons cette cadence, il n’y a aucun doute que le Sénégal va arriver à l’émergence avant même l’année 2035 ».


En ce qui concerne la question de la Lybie, M. Gningue pense que c’est inexcusable et inexplicable. A l’en croire, le président de la République, Macky Sall a saisi l’Union Africaine (UA) afin qu’elle réagisse pour arrêter cette pratique qui consiste à vendre les noirs comme des esclaves dans le pays de Kadhafi.


Sur le dialogue politique initié par le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye tenu ce 21 novembre dernier, le groupe parlementaire Bby lance un appel à tous les partis politiques afin que toutes les parties prenantes puissent se regrouper autour d’une table de concertation, pour réfléchir sur les questions relatives au processus électoral, entre autres. « Nous sommes dans cette position », rappelle le maire de Mérina Dakhar.

Concernant l’incendie de Pakk Lambaye, le groupe parlementaire de la mouvance présidentielle manifeste sa solidarité et demande à plus d’organisation.

Pour leur collègue député Cheikh Tidiane Gadio inculpé et arrêté dans une affaire de blanchiment d’argent aux EtatsuUnis, les députés du groupe de la coalition Benno Bokk aakaar pensent que c’est un problème très difficile. « En tant que groupe, nous soutenons notre collègue et c’est un soutien moral », lance M. Gningue.



Cheikh Makhfou Diop